Deuxième album pour le trio londonien Is tropical, eux qui ont su si bien faire parler d’eux par les images, notamment avec le clip de The greeks il y a deux ans, réalisé par les français de MEGAFORCE, avec des kids qui jouent avec des pistolets à eaux et avec une superposition d’images animées révélant le potentiel sanglant de leur imagination.

Vu le nombres de vues obtenu sur youtube avec cette chouette création vitaminée et subversive à la fois, le collectif a décidé de frapper encore plus fort question images choc pour cette nouvelle collaboration en y allant pas avec le dos de la cuillère sur le titre fort de l’album, Dancing anymore, qui met en scène l’autoérotisme débridé d’un adolescent qui fantasme à propos de la bourgeoise d’une grande maison avec piscine dans laquelle il est laissé à lui même.

Mais pour en revenir à la musique, l’album I’m leaving a effectivement le côté très fun et hedoniste des images offertes par le collectif MEGAFORCE, mais côté subversion de la pop en revanche on repassera, car rien de bien innovant ou qui bouscule les codes d’une electro-pop qui squatte facilement les grandes ondes.

Reste une collection de chansons facile et agréable à écouter, avec notamment une invitation à Ellie Fletcher, l’une des chanteuses des Crystal Fighters à chanter sur le titre Yellow Teeth, et aussi un clin d’oeil à la ville de Toulouse en donnant le nom de cette ville à l’un de leur titre qui est une chanson dédiée à une certaine Clémentine.

https://soundcloud.com/istropical