Quoi de neuf chez ces revivalistes du mouvement dance punk ? Et bien il semble qu’ils continuent à nous étonner avec un album qui pourrait bien surpasser tous les précédents en qualité car ce Thriller sonne très très bien avec sa production menée par Jim Eno du groupe Spoon.

Chk Chk Chk !!! joue en tout cas dans un style détendu du slip et encore plus funky et ludique que par le passé avec des guitares qu’on croirait emprunté à Chic, des refrains facile à chanter, lumineux et ensoleillés et des grooves de tous les diables.

Il semble que la venue d’un nouveau batteur avec Paul Quattrone a permis un petit miracle de cohésion avec le bassiste Rafael Cohen pour offrir une section rythmique et une base particulièrement solide aux nouveaux morceaux des chk chk chk.

Du coup le groupe tente de nouvelles expériences comme avec la pop très new wave du morceau fine fine fine, ou encore avec la disco très Afro pop d’Even when the water’s cold.

Chk Chk Chk a donc réalisé là son album le plus réussi à ce jour et se place en bonne position pour récupérer les fans de feu  LCD Sound System en mal de nouveaux morceaux dance punks implacables.