Yoann lemoine est un artiste à multiples talents ! Connu musicalement sous le nom de Woodkid, qu’on connait donc comme musicien mais qui a d’abord travaillé comme réalisateur, responsable de clips pour Katy Perry, Lana del rey ou Taylor Swift, j'en passe et des "meilleurs". Il a cartonné avec le morceau Iron que vous avez sûrement pu entendre un peu partout, de la bande annonce de Hitchcock à celle de Django Unchained et pour les plus gamers d’entre vous dans la bande annonce du jeu Assassin’s creed. Cette exposition lui a permis de se hisser à la 31 ème place des vente de disques en France avant même de sortir son premier album dont on vous parle aujourd’hui.

Celui-ci s’appelle The golden age et a été réalisé avec le concours d’autres artistes tels que Guillaume Briere, moitié de The shoes, Ambroise Willaume du groupe revolver, Tahiti Boy, Dany Gericourt, le producteur electro Sebastian et c’est Julien Delfaud , le producteur de Phoenix qui s’est occupé de la production finale.

Le résultat donne une dimension tout aussi épique et pop à ses morceaux, appliquant souvent la même recette d’une voix grave qui se balade sur des pianos lyriques, contrebalancés par des rythmiques puissantes à la couleur acoustique et à des envolées cinématographiques.

Malgré une impression essoufflement d’inspiration à mesure qu’on avance dans l’album, et une recette qu’on espère voir se renouveler au prochain opus, le résultat est de très belle facture et prend le pari d’introduire un peu de recherche et d’esprit indie dans une musique qui a également énormément de potentiel dans le mainstream.


Ce type de pari pourra amener Woodkid encore plus loin, d’autant que ce ne sont pas les connections qui manquent avec son autre métier de réalisateur, et qu’avec ses astuces en terme d’edition musicale, comme d’atterir sur différentes bandes annonces comme on l’a dit, du jeu video, aux films qui cartonnent au box office, on ne se fait pas trop de souci pour notre compatriote.