Ducktails n’est autre que le side-project de Matthew Mondanile du groupe indie-surf-rock Real estate qui a choisi de créer Ductails en 2009, un groupe qui produit une musique pas si éloignée de la pop ensoleillée de Real Estate même si cette musique là apparaît plus fragmentée et plus synthétique également avec ses synthés analogiques et sa conception très Home Studio sans y voir du tout une connotation péjorative.

Pas totalement nouveau même s’il nous apparait comme tel puisque c’est déja le 5 ème album que sort Matthew Mondanile depuis 2009, éviemment tous n’ont pas bénéficié d’une distribution ou d’un accompagnement commercial équivalent, ce qui plaira aux collectionneurs et autres chercheurs d’or musical.


L’ambiance de ce nouvel album "The Flower Lane" est résolument relax et laid back, le genre de bande son qu’on se plairait à mettre en cruisant au bord d’une plage avec ce petit soupçon d’atmosphère semi-nostalgique semi-léthargique et semi romantique aussi un peu.

La production peut parfois prendre cette tournure un peu kitsch chère à Ariel Pink, tournure qui doit justement provoquer ce sentiment un peu nostalgique, avec des cuivres qu’on pensait encore hier ne plus supporter et qui passent finalement comme papa dans maman lorsqu’ils sont utilisés à bon escient et sans que ça dégouline.

Un album qui donnera j’en suis sûr beaucoup de plaisir aux fan de Real Estate, Ariel Pink et de Felt, ce groupe trop méconnu des années 80.