Tame Impala, c’est le projet de Kevin Parker, l’homme qui a produit également l’album de Melody’s Echo Chamber dont la sortie est prévue en Novembre. Voici maintenant l’univers à haut taux de psychédélisme de son projet Tame Impala, qu’il a mené vers une reconnaissance internationale et un succès critique à la sortie de son premier album Innespeaker il y a deux ans, on vous en avait d’ailleurs parlé à sa sortie et on est heureux de pouvoir vous en présenter une suite qui confirme tout le bien qu’on pensait déja à l’époque de ses sonorités rocks des sixties seventies sous champignons hallucinogènes, plein d’echos, de fuzz et de reverb tout en maitrise.

 Kevin Parker a dit à propos de cet album qu’il possède une palette sonore plus étendue et qu’il a imaginé ses chansons d’un point de vue bien plus narratif que sur le précédent. Et puisque davantage de narration il y a, le thème principal narré par ce nouveau Tame Impala se trouve être l’isolement, et le titre de l’album “Lonerism” en annonce bien la couleur d’ailleurs.

Tout comme la couverture de l’album aussi, qui montre des badauds en plein bain de soleil au jardin du Luxembourg à Paris mais à travers une barrière qui nous sépare de leur lascivité. Il semble que ses séjours en France et le travail accompli aux côtés de Mélody Prochet l’ait tout autant inspiré que lui-même a inspiré Melody pour son nouveau projet Melody’s Echo Chamber, avec l’indice supplémentaire de ce morceau qu’il a intitulé endors-toi, en français dans le texte.

www.tameimpala.com

Tame Impala - elephant