Voilà des jeunes gens qui se plaisent à aller puiser dans le krautrock, le rock psychédélique et le post-punk, en somme des styles qui nous interessent particulièrement ici à Novorama et on peut dire qu’ils le font très bien ! Le projet de ces jeunes britanniques est plutôt bien ficelé car on sent les longues sessions à apprivoiser les pédales d’effets, à se perdre dans les échos , à chercher des textures pour mieux les dompter et les dominer dans des morceaux indie-rock qu’ils ont rendu  tout à fait diffusables sur les radios rock de tous poils, et ouverte au public.

A l’écoute de ce premier album eponyme, ce n’est pas une surprise d’apprendre qu’ils sont amis avec The Horrors, soutenus par eux disent même certains. Les bémols vont sans hésitation aucune dans les paroles qu’ils ont du écrire sur une nappe en papier à toute vitesse, un peu comme s’ils étaient soumis à un bouclage comme dans la presse. Aussi beaucoup leur prêteront beaucoup de similarités avec Deerhunter, Slowdive ou The Horrors, parfois même trop, mais il serait juste de dire que s’il y a proximité, il ne parait pas y avoir de marchage sur les plates bandes de ces groupes, mais plutôt une envie d’évoluer aux croisées de ces trois univers.

https://soundcloud.com/toy_band