Le voici plus libre « Clark » après s’être débarrassé de son prénom « Chris » , l’homme revient pour se refaire une stature de petit nouveau sur la scène electronica anglaise et nous pouvons que nous satisfaire de sa nouvelle ambition qui redonne un coup de fouet à cette scène qui n’avait pas trouver de véritable moteur ces dernières années; caché certainement par les derniers joyaux du post rock comme 65 days of static ou tortoise avec qui l’artiste a partagé la scène dernièrement.

 

Mais l’homme nous prouve qu’avec de l’imagination et de l’électronique il est encore possible de changer la donne. Les crispations de sa musique enjolivent des mélodies frivoles respirant il faut le dire les méandres d’un désordre habillement préparé. Clark se pose ainsi comme un nouveau concepteur sonore dont lui seul à les rennes pour nous envoyer des sensations musicales. Son troisième album est véritablement bien réfléchi pour une musique qui n’a pas toujours été facile d’accès. Loin d’un minimaliste forcené, les explorations de ce nouvel album de Clark pourraient décidément donner la nausée à bon nombre de créateurs qui voudraient le défier. Clark va pouvoir à coup sûr, rayonner davantage dans la sphère électronique avec son nouveau disque « Body riddle ».

 

Clark "body riddle"

(Warp - Novembre 2006)

 

Lien: www.myspace.com/throttleclark