Du blues psyché from L.A.comme au plus fort des 70’s. C’est en ouvrant les concerts de Devendra Banhart et Cat Power que Entrance s’est fait un nom.  Le quatrième album de la formation emmenée par Guy Blakeslee fait dans le total cosmic blues avec tous les effets idoines : les électriques sitar, basse et slide guitare, percus et orgues rendent hommage en vrac à Syd Barret, Jimi Hendrix, Bessie Smith, Woody Guthrie ainsi qu’à Charley Patton et Kurt Cobain… 

 

Notre chanteur compositeur multi instrumentaliste leur dédie ce Prayer of Death. Nom de l’album et titre d’une homélie gospelienne à une voix (dans le genre le dernier album de Neil Young est aussi convaincant). On notera le violon très bienvenu, entre autre, sur Lost in the dark. Des paroles quelque peu dépressives : “when you think about death every morning, don't you ever be afraid" propage le dernier titre mais comme Valium Blues réplique « I shouldn’t waste my freedom on your worries », on décide de croire que broyer du noir est bon pour être sous influence… créatrice !

Entrance  « prayer of death »

(Tee Pee Records - décembre 2006)

 

Lien : www.myspace.com/entrancerecords

 

Tracklisting:
1 Grim Reaper Blues (4:29)
2 Silence Of A Crowded Train (4:16)
3 Requiem For Sandy Bull (R.I.P) (2:40)
4 Valium Blues (5:24)
5 Pretty Baby (6:38)
6 Prayer Of Death (4:42)
7 Lost In The Dark (8:30)
8 Never Be Afraid! (3:47)