Après le succès de leur premier album éponyme les new yorkais de Vampire Weekend reviennent nous livrer en ce début d’année, la deuxième mouture de leur pop sur-vitaminée aux rythmes africains. Un cocktail musical détonnant qu’ils réitèrent ici sur ce deuxième album contra, et on peut dire tout de suite que la recette tient toujours, les Vampire Week-end n’ont pas perdu leur originalité aiguisant  leur musique pour la rendre plus imprévisible. Si les premiers morceaux s’avèrent plus traditionnelles, il faut guetter des titres comme « cousins » véritable bande son de ce qui pourrait bien être un rodéo moderne "le cowboy saute dans tous les sens mais ne tombe pas de son cheval !"

 

Et justement pour arriver à pondre des titres comme Cousins les Vampire Week-end sont allés chercher cette-fois-ci leurs influences près du Mexique à la frontière Californienne à Monterey exactement pour s’octroyer les services de Toy Selectah, dj et ingénieur du son réputé des ghettos qui les a mis sur la voie du Cumbia, une musique traditionnelle colombienne qui esquisse à leur production des sons plus impromptus et s’échappant encore une fois de plus  du rock à papa.

Les Vampire Weekend ont beaucoup de choses à nous apprendre, celui en tout cas de puiser dans le meilleur de la world pour l’accommoder aux sonorités actuelles. Et l’électro produit aussi de belles choses sur les new yorkais à écouter les titres giving up the gun  et run… on monte très vite dans les airs…

 

Myspace:www.myspace.com/vampireweekend
Label: XL Recordings
 

 

Tracklist de "contra":
01 Horchata
02 White Sky
03 Holiday
04 California English
05 Taxi Cab
06 Run
07 Cousins
08 Giving Up the Gun
09 Diplomat's Son
10 I Think Ur a Contra