The whitest boy alive confirme tout le bien qu’on pensait d’eux avec leur deuxième album rules sorti cette semaine sur le label bubbles. Projet du chanteur et guitariste Erlend Øye qu’on connaissait déjà comme la moitié du duo folk Kings of convenience, ce groupe basé à Berlin exploite sa voix chaude et langoureuse à des fins beaucoup plus dansantes et groovy.


Au départ la formation de ce musicien norvégien était conçue comme un projet électronique qui s’est bien vite vu évoluer vers une formation purement instrumentale disqualifiant toute forme de programmation. C’est donc avec pour seules armes une voix, une guitare, un clavier rhodes, une basse et une batterie que The whitest boy alive s’est donné la mission de faire danser, ou selon ses propres mots d’être un groupe de rock qui joue de la house.

 

Si on pense ici la démarche du groupe français Rhinocérôse, c’est davantage le musicien électronique allemand Isolée et son morceau Beau mot plage que nous rappelle le titre Island et ses touches latines.

On reconnaît pourtant bien la patte d’Erlend Øye qui poursuit ici son œuvre d’écriture de chansons évaporées, dans lesquelles ce soupçon de mélancolie scandinave est toujours présent, même quand il s’agit d’inciter à la danse.  On ne s’étonnera pas alors de le voir ralentir le tempo pour quelques morceaux au groove pondéré comme rollercoaster ride ou gravity.


Avec un vrai sens du dépouillement (point trop n’en faut) et des parties de guitares et de clavier toujours aussi ludiques, ingénieuses et mélodiques, The Whitest boy alive nous livre avec « Rules » un album un peu qui va  logiquement plus loin que l'EP « Dreams » dont l’excellent titre Burning  vampirisait un peu toute l’attention, laissant le reste des titres au niveau en dessous.  Le nouveau hit du projet d’Erlend Øye reste alors indubitablement incarné par Islands, mais à côté, les autres titres Dead end, 1517, Rollercoaster ride n’ont pas à pâlir davantage que leur géniteur toujours bien vivant.

 

Pour écouter The whitest boy alive :

 

www.myspace.com/thewhitestboyalive

 

 

The whitest boy alive en vidéo :

 

 

 

 

Tracklist :

 

1. Keep A Secret
2. Intentions
3. Courage
4. Time Bomb
5. Roller Coaster Ride
6. High On The Heels
7. 1517
8. Gravity
9. Promise Less Or Do More
10. Dead End
11. Island