On les a découverts en 2010 avec leur “liberty EP” et leur album 270 stories et depuis ils ont accumulé les bonnes critiques en ce qu’ils font revivre le trip-hop de Portishead ou de moloko à l’aune de l’ère contemporaine.
 
Seulement aujourd’hui on n’ose plus dire trip-hop de peur de paraître ringard, on préfère parler d’electro-pop minimaliste. Bon, pourquoi pas. En tout cas on remarque que Belleruche est parti sur ce nouvel album rollerchain vers des territoires plus sombres malgré la voix très lumineuse et sucrée de Kathrin de Boers.

Les sonorités donnent en effet la part belle aux basses surfant très probablement sur le courant Dubstep et Post-dubstep, empruntant finalement autant à la trip hop de portishead qu’au r’nb électronique de Little Dragon. On trouvera sûrement quelques titres de cet album pas très aboutis, c’est un peu le risque du minimalisme, et la voix parfois manquer cruellement de caractère par rapport à ce qu’a pu démontrer Kathrin de Boers auparavant.

www.myspace.com/belleruche

 

Tracklist de rollerchain

01. Stormbird (2:59)
02. Wasted Time (3:05)
03. Get More (3:21)
04. 16 Minutes (3:20)
05. Reach For The Bottle (3:08)
06. Passenger Side (3:57)
07. Afan (2:20)
08. Cloverleaf (4:43)
09. Under Fire (3:14)
10. Henbane (3:29)
11. Limelight (3:26)
12. Song For Bill (3:55)
13. Longer Days, Longer Nights (2:48)