On attendait l’album de ces irlando-écossais depuis les Transmusicales 2009. Sorti le 30 janvier dernier, Django Django mérite nos deux oreilles.

 

On y retrouve d'ailleurs le single Waveforms qui les avait fait connaître et toujours une bonne recette : de vieux synthés analogiques associés aux guitares. Une formule qui plait décidément aux écossais quand on pense à la musique d’Errors ou encore de The Phantom Band.

 

Mais la musique de Django Django a une composante pop expérimentale qui la distingue bien de la musique d’Errors, electronica et post rock, ou de celle de The Phantom Band, d'avantage rock épique et post-rock chanté.

Chez Django Django, on retrouve cette façon de scander bien plus que de chanter qu’on connaît chez leurs compatriotes The Beta Band, avec ce goût pour les arrangements ludiques et la voix finalement assez proche également de celle du chanteur de The Beta Band.

Les Beach Boys sont aussi vraiment à l’honneur depuis quelques années, puisqu’encore une fois on retrouve des polyphonies de voix et des ambiances surf digérées avec un assaisonnement pop experimental.

L’album est plutôt varié avec quelques détours exotiques comme sur le titre Wor qui commence comme de la musique orientale et se déroule sur un format qui ressemble davantage à une cavalcade de western...  

 

Gros coup de coeur pour Firewater, une balade folk-pop psyché qui monte comme des vapeurs de bonne herbe... Un pur régal !

 

Django Django est un cocktail de surf-rock à l'écossaise bien préparé. Un disque pop alléchant, joyeux et relaxant.

 

Tracklisting:

1 - Introduction

2 - Hail Bop

3 - Default

4 - Firewater

5 - Waveforms

6 - Zumm Zumm

7 - Hand Of Man

8 - Love's Dart

9 - Wor

10 - Strom

11 - Life's a Beach

12 - Skies Over Cairo

13 - Silver Rays