loka.jpgOn se croirait sorti d'une machine temporelle, survolant les trente derrières années pour condenser différents univers musicaux (musique classique, jazz et psychédélisme des années 60). Bienvenue dans le monde cinématico-historique de Loka, le brass band de l'écurie Ninja Tunes.
 

Duo de base du projet, Mark Kyriacou et Karl Webb s'entourent de musiciens et chanteurs pour l'album Fire Shepherds, sorti en 2006. Mark reprend ensuite le flambeau et travaille depuis 2008 sur Passing Place, sorti le 28 novembre dernier sur Ninja.

Pour ce qui est des instruments, les morceaux acoustiques et choraux (The Tower, The Art Of Burning Bridges, The Sound Stars Mak, No Water, Mirror Image Opposite et Exit) sont de très bonne qualité.
Les cuivres, cymbales et synthés ont la belle vie, donnant du souffle et de la consistance aux morceaux. Les percussions, piano, guitares et instruments à vent sont subtilement maitrisés.

Côté voix, Sara Baines, Eleanor Mante et Lidio Pimienta amènent leur part de lyrisme et de romantisme, parfois mystique (Entrance, As The Tower Falls, The Beauty In Darkness et Temporary External), parfois rock/soul (Sam Star, Attrition Exposed).
C'est d'ailleurs ce mysticisme que l'on retrouve au fil des chansons, baignées dans une ambiance cinématographique assez noire.

Passing Place est le fruit d'un travail poussé sur les orchestrations, à l'identité propre. Loka est capable de créer un monde musical hybride, entre classique, jazz et musique de films, manquant un peu de folie, mais agréable à visiter.


Tracklisting

1. Entrance feat. Sera Baines
2. As The Tower Falls feat. Eleanor Mante
3. The Tower
4. The Art Of Burning Bridges
5. Sam Star feat Eleanor Mante
6. The Beauty In Darkness feat. Lido Pimienta
7. Temporary External feat. Lido Pimienta
8. The Sound Stars Make
9. Attrition Exposed feat. Lido Pimienta
10. No Water
11. Mirror Image Opposite
12. Exit

 

Loka - 'Temporary External' by Ninja Tune

Emission de la semaine

Nouveautés

Mixtape