My brightest Diamond, connue pour ses multiples collaborations, comme musicienne au sein des Illinoise Makers, formation qui accompagne Sufjan Stevens en tournée et sur l’album de Fatboy slim et David Byrne également.

 

Elle a un bagage de conservatoire, a étudié la musique classique mais on raconte qu’ après avoir vu des concerts de Anthony and the Jonhsons  et de Nina Nastasia à New York elle s’est tournée vers une version plus rock et songwriting de la musique qu’elle connaissait jusqu’alors.

 

Le résultat est un mix d’Opera, de cabaret, de musique de chambre et de rock qui nous ravit depuis trois albums, le premier A thousand shark’s teeth joué par un ensemble de cordes et un deuxième plus orienté rock.

 

 

 
Ce troisième album est un tout aussi précieux joyau, accompagnée d’un ensemble de musique de chambre délicat, le même qui a accompagné Bon Iver ou Anthony & the johnson’s sur scène. Ils apportent une musicalité très narrative et dramatique à la fois, on a l’impression d’écouter une version plus contemporaine de livres k7 de notre enfance qui racontait Pierre et Le loup sur fond de musique de chambre, avec chaque personnage incarné par un instrument classique un peu spécial comme le basson ou le hautbois...
 
Voilà donc un concentré de beauté, de subtilité  et de délicatesse, il y a un peu d’Edith Piaf, de regina Spektor et d’Anthony and the johnson’s dans cette musique
 
 
Tracklist de All Things Will Unwind
01. We Added it Up
02. Reaching Through to the Other Side
03. In The Beginning
04. Escape Routes
05. Be Brave – 4:17
06. She Does Not Brave the War
07. Ding Dang
08. There’s a Rat
09. High Low Middle
10. Everything is in Line
11. I Have Never Loved Someone