ame-dream-house-.jpg

Âme c’est le duo formé par Kristian Beyer et Frank Wiedemann et peut-être les artistes les plus bankable à l’export si l’on se concentre bien sûr sur la musique électronique contemporaine. Ils ont commencé leur carrière sur le label Sonar Kollektive de Jazzanova en 2003, ils ont ensuite créé leur propre label Innervisions avec leur camarade Dixon seulement deux ans après. Avec leur Ep “Rej” qui était d’ailleurs la deuxième sortie de leur label, ils offraient alors à la face du monde l’un des disque essentiels de la house music des années 90.

Mais plutôt que de se reposer sur leur lauriers ou de suivre une destinée plus commercial, le duo est resté fidèle à son credo stipulant que “les bonnes choses prennent leur temps”, credo qui s’entend dans leur compositions d’ailleurs. Ils alors écrit leur destinée étape par étape et sont devenus le duo le plus demandé en clubs et festivals ces dernières années.

Et voici que sort leur premier album, comme pour couronner leur 18 ans de carrières en tant que producteurs.

Un album qu’ils ont choisi d’intituler “Dream house” Antoine, et qui offre 11 titres soit autant de genres qui se superposent et s'enchaînent admirablement et surtout qui illustrent parfaitement leur différentes influences musicales qui vont du Krautrock, à la Neue Deutsche Welle, et de la techno bien sûr à des formes plus minimales d’électronique teintée d'accentuation tribale le tout formant la marque de fabrique d’âme.

On y dénombre évidemment quelques invités de renom, comme Matthew Herbert qui donne de la voix sur le titre qui ouvre l’album, et Planningtorock pour étrangement le morceau le plus accessible de l’album. Ils accueillent également une figure de la scène artistique alternative berlinoise en la personne du chanteur sexagenaire Gudrun Gut, qui apporte une contribution majeure à la passion récente du duo Âme pour la musique Neue Deutsche Welle, cette nouvelle vague allemande des années 90 issue du post-punk et de la new-wave.

Ce premier album apparaît donc comme l’oeuvre la plus intime qu’ils aient compilé ou produite au long de leur carrière, invitant l’auditeur non pas à voyager au sein de leurs diverses influences mais plutôt à participer à un road trip de leurs différentes ambiguïtés pour mieux les comprendre et y trouver une forme de paix intérieure. Il permet ainsi de mieux saisir ce qui réunit ces deux individus en un duo qui rencontre un véritable succès dans son entreprise musicale commune.

https://soundcloud.com/ame