Avant de sortir son album Amygdala en 2013 avec ses nombreux invités de choix, DJ Koze n’était connu que sur la scène electro et techno, sortant régulièrement des productions sur des labels comme Kompakt, Freude am Tanzen ou Buback à côté de nombreux remixes pour Battles, Matthew Dear, Caribou et j’en passe. L’album Amygdala entretenait sa signature sonore ludique et créative tout en arrondissant les angles avec une sensibilité pop accrue qui lui permit de rencontrer alors un plus large public.  

Et tout comme Amygdala, ce nouvel album intitulé Knock Knock regorge d’invités venus poser leur voix dans un grande variété de styles, de la ballade tendance coeur brisé à des morceaux orienté vers un dancefloor hypnotique.Mais cette fois il parvient à mettre davantage d'expérimentation au milieu de ses penchants pop lorsqu’il est en mode album, avec notamment des mutations vocales rugueuses à la Mouse on Mars qui surgissent un peu partout, même sur les morceaux les plus spectaculaires, résultant d’une étrange dynamique.

Le morceau “Bonfire” est construit autour d’un sample du morceau “Calgary” de Bon Iver, qui semble parodié par des rythmiques goutte à goutte comme s’il y avait une fuite d’eau, des éruptions de basses qui grognent et des bruitages en tous genre, et le résultat est aussi amusant que touchant et étonnamment ça fonctionne très bien.  

 

Le titre “This is My Rock” offre une ambiance plus trip-hop avec la voix pleine de soul de Sophia Kennedy, régulièrement interrompues par de nombreux samples de voix en arrières plan de façon assez cartoonesque parfois mais encore une fois en réalisant l’exploit que ce ne soit pas un bordel sans nom et que le tout tienne debout de façon assez magistrale d’ailleurs.  

Le morceau “Illumination” nous propose quant à lui une rythmique electro plus linéaire avec le chant impérieux de Roisin Murphy tandis que José Gonzalez et Kurt Wagner apparaissent eux sur deux autres morceaux beaucoup plus chill.

Mais le morceau qui emporte la palme du dancefloor est sans conteste “Pick Up” et ses accents disco savoureux tels qu’ils étaient digéré dans la house french touch des années 90, grâce notamment à un sample du morceau “Neither One Of Us Wants to Say Goodbye” de  Gladys Knight and The Pips qui avait d’ailleurs déjà été déterré par le producteur Midland pour son morceau “Final Credits” en 2016.

Et les racines hip hop de Dj Koze, révélées notamment par sa compilation Dj Kicks, sont encore une fois exprimées à travers des morceaux comme le très fun “Baby (How Much I LFO you)” ou “Lord Knows”.

Knock Knock c’est le nom de ce nouvel album de DJ Koze, c’est aussi un type de blague dans le monde anglo saxon sur une mécanique de jeux de mots à partir de “toc toc , qui est là” , et si cet album est effectivement une grande blague, c’est aussi beaucoup d’émotions et de créativité à la fois au sein d’un projet musical unique en son genre.

https://www.facebook.com/djkoze/

 

PODCAST

 

Agenda

01 juin – 03 juin 2018

04 juin 2018
Le Pop up du Label

08 juin – 09 juin 2018


BOOKING

 

Aller au haut