Ambitions est le sixième album du producteur norvégien Prins Thomas et il a été construit à partir d’idées qu’il a eu en tournée ou bien chez lui ses deux dernières années. Le materiau final a ensuite pris forme en studio grâce à l’accompagnement du patron du label Smalltown Supersound Joakim Haugland. Il suit le même chemin ambiant house que son album Principe del Norte de 2015 ainsi que de la plupart de ses travaux suivants, avec notamment des collaborations avec Bjorn Torske et Bugge Wesseltoft, conservant l’élan hypnotique de son identité space disco mais sans rester bloqué uniquement sur des éléments propices au clubbing.

Le morceau “XSB” aide à situer l’humeur générale dès le début de l’album avec un tempo assez relax, une rythmique surmontée d’un shaker omniprésent, et des notes de guitares amples et spatiales qui semblent flotter doucement vers la stratosphère. “Feel the Love” qu’on vient d’écouter est un morceau où un chant crèmeux est samplé de la star de l’Euro-disco seventies Alex ,  qui met en contraste un sentiment d’étourdissement et d’euphorie et une rythmique beaucoup plus affirmée et entraînante.

“Ambitions” ensuite entrelace une toile complexe de lignes de basses accidentées, de cowbells, et des synthétiseurs chauds et fleuris, ainsi que des tonalités furtives qui font penser à des effets sonores de dessins animés.

Le titre “Fra Miami til Chicago” est sans doute le moment où l’album atteint son apogée, avec sa rythmique minimal techno ultra régulière et des notes de guitares qui se répètent à l’infini sous l’effet de delay et qui illustrerait parfaitement le vol d’un oiseau en caméra subjective.

L’album s’achève sur le morceau “Sakral”, plus progressif et agrémenté des orgues de Bugge Wesseltoft et d’une descente de basse pour rajouter une dose d’épique à un morceau qui illustrerait davantage cette fois une chevauchée pleine de bravoure.

L’album ambitions est un album qui se consume lentement et semble homogène de bout en bout malgré son apparente liberté formelle, il est également une pièce qui témoigne de la grande inspiration de Prins Thomas, capable de montrer autant de spontanéité que de maîtrise de son art.

https://soundcloud.com/prinsthomas