goldpanda.jpg

“Good Luck and do your best” c’est le nom du nouvel album de Gold Panda, un nom inspiré par les quelques mots d’adieux prononcé par un taxi japonais au producteur anglais avant que celui-ci s’aventure dans les rues d’Hiroshima. Et il faut croire que ces quelques mots ont résonné comme un mantra puisque ce nouvel album est empreint d’une positivité relativement stimulante bien que sereine. L’auditeur est alors encouragé dans son écoute au fil de sonorités pourtant hachées par le sampling mais au rendu particulièrement agréable et facile à écouter au sens mélioratif du terme.

Gold Panda a su capter l’essence du zen au cours de son voyage au soleil levant et l’incorpore à des productions qui demeurent très personnelles et reconnaissables comme tel. Il conjugue la chaleur d’un calin a des accélérations cardiaques perturbées et asynchrones surmontées de ses traditionnels carillons sur le titre In my car, Pink and Green nous fait ressentir l’atmosphère d’un moment ou la pluie succède à la canicule tandis que I am a real Punk fonctionne en véritable antiphrase en vous plongeant dans la sérénité d’arpèges de guitare égrainés au fil de nappes synthétiques rassérénantes. Mais le Panda doré n’a pas perdu son sens du break, et a reservé quelques friandises aux amateurs du dancefloor comme avec la house minimale de “Chiba Nights” ou le post-dubstep à la Mount Kimbie du morceau Haylards avec supplément chaleur .

https://www.iamgoldpanda.com/