Il n’y a rien à faire… comment pouvez-vous enlever l’inspiration musicale à un mc qui s’est tant donné dans le hip hop ces dernières années. Depuis son premier album en 2000 « The Psyche Continuum » sur le label Metaforensics, Sixtoo a pas mal progressé sur la scène hip hop indépendante, repéré en 2004 par Ninja tune, l’artiste ne fera que peaufiner un peu plus ses instrumentales…  

 

Et sur ce nouvel opus ceux qui auraient voulu que le MC montréalais se lâche encore un peu plus derrière son micro vont être déçu. Sixtoo nous a concocté un album d’abstract hip hop qui vire parfois dans le méandre de l’électronique obscur. L’artiste s’est tellement penché dans ses machines qu’il en est tombé dedans… Ce disque instrumental est happé par les machines, il en ait même violent par moment, Sixtoo n’a voulut faire un simple disque d’abstract hip hop il a voulut faire transpirer ses machines pour mieux faire ressurgir sa rage.

 

Sixtoo « jackals and vipers in envy of man »

(Ninja Tune - Septembre 2007)

 

Lien: www.myspace.com/sixtoo