Le Brésil en Californie c’est possible ! voilà que sort le nouvel album du prodige « Daedelus » le compositeur californien vient déverser sur sa nouvelle galette toute la richesse des rythmes samba avec sa touche électronique qui lui est si particulière.


 

Daedelus est un producteur reconnu dans la sphère du hip hop west coat, ça ne l’empêche pas d’aller faire joujou avec ses machines pour y faire éclore toute sa créativité loin des sentiers battus du formatage. « Denies the day’s demise » est bien différent de son dernier album sorti pratiquement un an plus tôt. Surfant sur des vieilles mélodies, l’homme garde la classe des musiques du début du 20ème siècle, tout en étant proche de l’ère numérique qui anime notre monde aujourd’hui. Il n’est pas impossible que Alfred Weisberg-Roberts alias Daedelus ait eut des vies antérieures bien mouvementées. On le surprend également sur le morceau « viva vida » à pousser la chansonnette, sa voix est époustouflante, on pense toute de suite à Antony and the johnsons. Daedelus a décidément beaucoup de talents aussi à l’aise aux machines que derrière un micro, c’est Dj Shadow qui va être jaloux !


Daedelus "denies the day’s demise"

(Ninja tune - mai 2006)

 

Lien: www.myspace.com/daedelusdarling

 

>> Clip du titre: Sundown

 

 

 

Tracklisting:

1 At My Heels (3:19)

2 Sundown (3:18)

3 Bahia (3:35)

4 Lights Out (3:12)

5 Like Clockwork Springs (5:48)

6 Nouveau Nova (3:36)

7 Sawtooth EKG (2:53)

8 Samba Legrand (2:46)

9 Dreamt Of Drowning (2:43)

10 Our Last Stand (5:21)

11 Patent Pending (2:35)

12 Never None The Wiser (3:38)

13 Petite Samba (1:57)

14 Sunrise (2:56)

15 Viva Vida (3:20)