Mais qu’est-il arrivé à la musique de Zenzile, ce groupe anvegin qui s’était forgé une grosse réputation sur la scène dub française ? A l’écoute de leur nouvel album « Living in monochrome » les chambres d’échos se sont métamorphosées pour laisser transpirer de grosses guitares aux rythmes électrifiants comme si le groupe avait tout le temps fait dans le rock. Une rupture parfaitement maîtrisé qui vient donner un second souffle à un groupe qui cherchait de nouveaux repères après leur concept Zenzile sound system ou ils s’étaient retirés pour faire de la musique purement électronique. 

 

 

 

Ce douzième disque de Zenzile va être difficile à cataloguer, il y a encore des morceaux lents tantôt dub ou coldwave et d’autres qui vont plutôt s’accommoder vers le post punk ou le funk. Un grand chamboulement réussi qui tient aussi à la qualité des invités de cet album avec la gueule du trip hop anglais Tricky, David Alderman de Warehouse 99 Project ou encore Jean Gomis, la voix si énigmatique de Mei tei sho sans oublier l’inconditionnelle Jamika qui ne compte plus ses collaborations avec le groupe. Zenzile a voulut détruire un système dans lequel il s’était si bien habitué, l’album « living in monochrome » sonne décidément leur révolution comme si le groupe voulait se refaire un nouveau visage, plus dur, plus surprenant…

 

Zenzile « Living in monochrome »

(UWE – Septembre 2007)

 

Liens:

www.zenzile.com

www.myspace.com/zenzile 

 

Tracklisting:

01/ Still can't sleep

02/ All day breakfast (feat. D. Alterman)

03/ Rising fist (feat. J. Gomis)

04/ Reflection (feat. Tricky)

05/ Shma (feat. K-rol Gola)

06/ Giant undertow

07/ Pipe dream 1

08/ Who's for real (feat. Jamika)

09/ Offshore

10/ A quest (feat. Paul Saint Hilaire)

11/ Demon inside (feat. D. Alterman)

12/ Pipe dream 2

13/ Last drink on earth