Memory tapes c'est le projet d'un seul homme, Dayve Hawk, ancien frontman du groupe Hail social. Et Memory tapes c'est un énième pseudo de celui qui s'est d'abord fait appeler Memory cassette l'occasion d'un projet dream pop tout en légèreté, pour ensuite se faire appeler weird tapes pour une electro dansante et plus frontale.

   

En ce qui concerne ce nouveau projet, il réussit à réunir electro, pop, disco, dance et indie rock dans un album très surprenant et sur lequel on ne saît pas trop sur quel pied danser tellement il est varié. De plus le génie côtoie ici l'indigestion de sonorités 80, et pas de celles qu'il me fait plaisir de retrouver ces dernières années. Reste que certains morceaux vont squatter mes enceintes pour quelques temps et c'est quand je tombe sur ce genre d'albums que je bénis notre génération : la merveilleuse génération "playlists".

 

Pour ce qui est de ses faits d'armes, Memory tapes apparaît sur la dernière compilation Kitsuné, il a aussi bien remixé les Yeah Yeah Yeahs, que Peter Bjorn & John, Fool’s Gold, mais aussi Midnight Juggernauts et Yeasayer. Aujourd'hui, après avoir été soutenu à ses débuts par le groupe écossais Cocteau Twins, Davye Hawk et très convoité en tant que producteur... Brittney Spears s'interesserait même à lui mais chut, Perez Hilton m'avait dit de pas la répéter. Plebiscité par la presse américaine et anglaise et les blogs du monde entier, le premier album de Memory Tapes sort en ce mois de fevrier sur le label Something In Construction.
 
Myspace : www.myspace.com/memorytapes

Label : something in construction

 

 

 
Tracklist de Seek Magic :

1. Swimming Field
2. Bicycle
3. Green Knight
4. Pink Stones
5. Stop Talking
6. Graphics
7. Plain Material
8. Run Out