Ça faisait un petit moment qu’on avait pas entendu parler de Death in Vegas... pour être plus précis ça faisait depuis 2002 avec l’album Scorpio Rising qui les avait vu collaborer avec Liam Gallagher, Paul Weller et avec le duo electropunk Adult.

Et depuis et bien ils ont comme qui dirait disparu de la circulation, si ce n’est pour un album un peu dispensable sorti sur leur label Drone Records et qui avait peu fait parler de lui tant il était monotone et peu engageant.

A la suite de cela, Richard Fearless, la moitié chantante de Death in Vegas est parti à New York pour s’engager dans un projet un peu Arty nommé Black Acid, groupe qui n’a pas eu grand chose de plus qu’un myspace à son nom et quelques morceaux qui n’ont jamais fini sur le moindre disque. Il est ensuite rentré en Angleterre en 2009, a remixé quelques titres par ci par là dont The horrors, mais il y a quelques mois, un mp3 a commencé à montrer le bout de son extension sur la toile, c’était le titre Enforced Peace et c’était donc acté, Death in Vegas serait de retour !

 

Le résultat c’est un album qui leur ressemble, avec une ambiance toujours aussi fantômatique et au comble de la mélancolie, avec une agréable surprise, celle d’avoir débauché Katie Stelmanis du groupe Austra, dont la voix colle tout à fait au genre revendiqué par le duo anglais.

 

Pour le reste c’est un mélange très anachronique de musique électronique de plusieurs époques, de guitares à la My bloody Valentine et d’ambiances proche du groupe Suicide. On peut dire que Death in Vegas sait faire plaisir à ses fans de la première heure en renouant avec l’inspiration de leurs premiers opus, dans une veine très proche de leur identité première et ceci sans tomber non plus dans la facilité pop car on peut le dire certains morcaux se méritent sans être pour autant imbitable.


www.deathinvegasmusic.com

tracklist de trans-love energies
    Silver Time Machine
    Black Hole
    Your Loft My Acid
    Medication
    Coum,
    Witch Dance
    Scissors
    Drone Reich
    Lightning Bolt
    Savage Love