Les Go! team on ne les présente plus c’est à l’origine un projet solo d’un certain ian Parton mais c’est devenu un groupe de 3 nanas et 3 mecs qui viennent d’un peu partout dans le monde, mais leur QG c’est Brighton en Angleterre et ils envoient une musique festive, qui envoie du gros gros volume à base de samples de hip hop, de cuivres, de chants féminins très scandés, avec une donne dose de funk 70’s.

 

Ils ont connu un relatif gros succès en 2004 avec leur premier album Thunder Lightning Strike, qui leur a permis de gagner un Mercury prize et d’être les chouchous des bloggeurs à travers le monde. Lorsqu’on les a découvert en live, on a pu voir un groupe attachant et généreux mais qui n’échappait pas aux critiques qu’on peut faire à un groupe qui ne fait que mettre des instrumentations supplémentaires sur une musique à base de samples, l’impression qu’une grosse partie vient d’enregistrement déja, et le côté parfois un peu brouillon de la chose ajouté à la volonté de gros gros volume dont je parlais avant qui les rendait noisy sans que ce soit délibéré de la part du groupe.

 

Un autre écueil à suivre était le renouvellement, car lors des albums suivants on avait l’impression d’écouter un peu toujours le même disque. Ce nouvel album Ready to go Steady, n’échappe pas à cette règle , ça ressemble beaucoup à du The Go!team, mais surtout ça ressemble beaucoup aux précédents albums. Pourtant on ne peut pas tout à fait disqualifier ce disque qui comrpend quelques morceaux qui sortent un peu du lot, et surtout avec les featurings de Satomi Matsuzaki du groupe Deerhoof et de  Bethany Cosentino de Best Coast qui raffraichissent un peu la sauce des The Go! team.

 

 

tracklist de Rolling Blackouts
# 1. T.O.R.N.A.D.O.
# 2. Secretary Song
# 3. Apollo Throwdown
# 4. Ready to Go Steady
# 5. Bust-Out Brigade
# 6. Buy Nothing Day
# 7. Super Triangle
# 8. Voice Yr Choice
# 9. Yosemite Theme
# 10. The Running Range
# 11. Lazy Poltergeist
# 12. Rolling Blackouts