Dour propose cette année, sa trentième édition. On est des habitués de ce festival belge avec qui on organise une soirée "warm-up" à Paris, chaque année.

L'un des plus gros festivals européens peut s'enorgueillir d'avoir l'une des programmations les exigentes et qualitatives pour un événement d'une telle ampleur. On ne va pas là enumérer les centaines de noms proposés mais plutôt vous présenter une sélection de 10 groupes ou artistes à aller découvrir sur scène pendant ces 5 jours de festival (du 11 au 15 juillet 2018)

Soulwax
Porte-drapeaux de nos couleurs musicales depuis maintenant plus de 20 ans, les frères Dewaele sont devenus des références internationales tant en matière de rock que d'électro. Tant via leur projet 2 Many DJs que via le groupe inaugural Soulwax avec lequel ils ont sorti un cinquième album studio l'an dernier nommé From Deewee qu'ils présenteront sur la Last Arena dans un splendide show fait de percussions, de machineries futuristes et de lumières par milliers. Une première depuis 1996 à Dour ! A ne pas rater...

 

Jon Hopkins
Hypnotique, sensuelle, pénétrante, la musique de Jon Hopkins s'infiltre dans vos veines comme le plus doux des venins. "Collider", "We Disappear" et surtout "Open Eye Signal" summum d'électro progressive à la production parfaite, sont autant d'exemples des titres en provenance de son brillant album Immunity qu'il viendra distiller aux amoureux de bons sons. C'est un immanquable.

Mount Kimbie
Le duo londonien Mount Kimbie formé de Dominic Maker et Kai Campos a signé avec Love What Survives un des albums de 2017. Nouvelle démonstration de classe, leurs prods sont de subtils collages entre différents sons enregistrés en live et des boucles répétitives. Le tout accompagné par des voix aussi géniales que King Krule, James Blake ou d'autres perles britanniques. Unmissable, isn't it ?

The Black Madonna
Véritable Riot Grrrrl, l'américaine Black Madonna bouscule depuis plusieurs années déjà la planète électro. Sa vision des choses est simple, pas de status quo pour la techno ! Toute première femme Dj résidente et directrice artistique du Smart Bar à Chicago, sa musique est comme son parcours : déterminée et résolument audacieuse ! On se réjouit de la retrouver après une prestation géniale l'an dernier !

Fatima Yamaha
Le producteur Bas Bron, aussi connu sous les pseudonymes Bastian et Seymour Bits ou comme beatmaker du groupe De Jeugd van Tegenwoordig, se cache derrière cet autre personnage haut en couleur nommé Fatima Yamaha. Mais quel que soit le projet, le Hollandais aux multiples visages délivre une électro chaloupée faite de beats funky à l'image de son EP culte A Girl Between Two Worlds et de son album Imaginary Lines. Prêt à shaker ton booty ?

DJ Tennis
Elevé entre le New Jersey, la Sicile et Parme, DJ Tennis mêle ses origines dans sa musique, quelque part entre la froideur de la côte est et le soleil de l'Italie. Entre son passé de collaborateur de Fugazi et Tortoise et son amour pour la cuisine méditerranéenne, lui le chef d'un grand restaurant! Désormais, c'est aussi un globe-trotter qui s'occupe activement de son label techno pop Life and Death et qui parcourt les clubs et les festivals du monde entier pour propager sa techno douce et enivrante.

Slowdive
Formés en 1989, les Anglais de Slowdive sont vite devenus cultes dans les sphères shoegaze, ambient et dream pop et ont marqué les années 90 de leur empreinte. Une longue période de 20 ans d'absence avant l'annonce miraculeuse d'un retour l'an dernier via un nouvel album éponyme, comme pour se redéfinir et renaître tel un phénix. La douce mélancolie, les mélodies épurées et les textes poétiques sont toujours et plus que jamais là. On est ravis de les voir de retour et surtout de les accueillir pour la première fois à Dour.

Son Lux
Lors de son premier passage à Dour, Son Lux, c'était simplement Ryan Lott, touche-à tout brillant à la voix frêle et éraillée, ode à la fragilité, qui était derrière le projet. Maintenant le chanteur/musicien est accompagné du guitariste Rafiq Bathia et du génial batteur Ian Chang. Avec un sens incontestable de la mélodie, le groupe brasse habilement electro-pop, musique de chambre et envolées lyriques pour un résultat autant doucettement sensible que débordant d’énergie. Les Américains ont livré en début de cette année un brillant et décoiffant nouvel album intitulé Brighter Wounds qu'il faut absolument découvrir sur scène.

BRNS
Quatrième passage pour le groupe bruxellois BRNS valeur sûre au sud du pays et qui a réussi au fil de ses opus, à s'exporter au-delà de nos frontières via un rock intelligent et hypnotique. Leur dernière production en date Sugar High est une nouvelle salve de mélodies mystiques, sombres et irrésistiblement accrocheuses. Un des meilleurs groupes belges en live à ne certainement pas rater cette année !

Little Dragon
Little Dragon est le surnom donné à Yukimi, la chanteuse du groupe suédois pour son tempérament fougueux. Mais derrière cette énergie débordante se cache l'une des voix les plus douce et vaporeuse de la scène indie. Ils reviennent avec un cinquième album, Season High nouvelle caresse auditive et aux mélodies lo-fi apaisantes qu'ils présenteront à Dour.