Le weather festival revient à Paris, ça faisait 3 ans qu’il était en sommeil ! Après avoir pourtant réveillé la capitale au début des années 2010 … Il a été très vite une référence à Paris pour les musiques électroniques. Barcelone a son Sonar, Lyon a ses Nuits Sonores, Brest son Astropolis et Paris, son Weather. Mais voilà la scène électronique a bien gonflé ces dernières années, les cachets de certains artistes ont explosé et les lieux dans la capitale pouvant accueillir un évènement de cette taille dans de bonnes conditions sont assez rares !

L’équipe organisatrice "surprize" s'est concentré ces dernières années sur la Concrete, son autre très gros bébé, devenu aussi une institution des musiques électroniques à Paris. Mais comme on ne reste pas en rond sur un bateau très longtemps, l’envie de revenir conquérir un autre lieu a eu raison de l’équipe "surprize"

Et c'est sur un format "plus intimiste" que le Weather Festival revient cette année, les organisateurs ont communiqué très vite par un manifeste sur ce choix de revenir sur une jauge plus petite. Si Le Weather Festival a pu accueillir jusqu'à 25 000 personnes en plein air sur une soirée, c'est dans une grande salle qu'il aura lieu cette année "La Seine Musicale" . Le lieu est déjà connu du festival qui s'était installé sur l’Île Seguin à Boulogne-Billancourt avant son ouverture.

Le Weather festival nous promet une scénographie vraiment spéciale, une sonorisation au top et une qualité d’accueil incomparable et nous prépare même à la la Warehouse du futur. On espère que les promesses seront tenues... car cette année, le festival ne misent pas sur les têtes d'affiches et c'est tant mieux ! La nouvelle scène française "en ébullition" sera à l'honneur et certains noms peuvent faire aussi bien, voire mieux qu'un Ben Klock ou une Nina Kraviz.

On a retenu 5 noms pour vous présenter la diversité du cru 2019 : 

Tryphème
On vous en parlait dans notre émission “espoirs” de cette année 2019, Tryphème fait parti de la programmation du Weather Festival, on n’est pas les seuls à apprécier le talent de cette lyonnaise qui aura la lourde tâche d’ouvrir le festival…

The Pilotwings
Le weather Festival met en lumière d’autres talents français et ils viennent également de Lyon comme Tryphème… On les avait découverts au festival HOG HOG, un duo qui sait très bien combiner avec ses vieilles boites à rythmes l’Italo-disco et la deep house dans une ambiance disons très “planante”...

Kink
Strahil Velchev aka Kink n'est pas du genre à rester les bras croisés devant ses machines. Le dj et producteur bulgare est une véritable bête de scène . Il a été désigné meilleur artiste live en 2015 et 2016 par RA. et on hâte de le voir reprendre à sa sauce le morceau "work" de Master at work

Red Axes
Ils se sont rencontrés dans le groupe de new-wave Red Cotton, les deux israéliens de Red Axes se sont fait d'abord repérés par le label de Cosmo Vitelli " I’m a Cliché". Depuis Red Axes n'arrête plus d'enchaîner les dates partout dans le monde… si on connait avant tout leur goût pour l’electro métissé, les red Axes ont sorti en 2017, un album avec des morceaux de rock psychédélique. Un vrai coup de coeur !

Deena Abdelwahed
Deena Abdelwahed est une pile électrique derrière les platines, la Tunisienne engagée est installée depuis à Toulouse. Elle a signé son premier album “Khonnar” fin 2018 chez InFiné. A l’instar de Red Axes sa musique regorge de percussions africaines et orientales, un régal !