Capture decran 2016 09 05 a 16.41.14

Dernier festival de l'été pour nous avant la rentrée, nous étions la semaine dernière à Rock en Seine, dans ce charmant et verdoyant Domaine de Saint Cloud, sillonnant les allées du festivals de scène en scène, à l'affût d'artistes à suivre et d'instants marquants. 

 

 Adrien Soleiman sous le cagnard

Malgré le soleil à son zénith, on a pris notre courage à deux mains pour aller voir Adrien Soleiman sur la scène de l’industrie. Suants de tout nos êtres, on a découvert une nouvelle orchestration avec batteur, un très beau concert de bon augure avant la sortie de l’album.

 

 

@adrien.soleiman et son #bodyguard #rockenseine #avantseine le #retourdehype du #sax

Une photo publiée par Novorama (@novorama) le 26 Août 2016 à 8h38 PDT

   

Le renouveau d’Einleit

Après un deuxième EP sorti en 2014 que chez nous l’on connaît en long et en large, Einleit revient sur scène avec de nouveaux titres. Nouveau set, nouvelle formule, plus électronique, plus haut perché, Einleit nous a mis une jolie claque. On a reconnu l’ami Bumby invité sur scène pour l’occasion. On attend avec impatience l’album pour 2017.

 

 

@einleit envoûte la scène Ile De France #rockenseine #popnoireelectronique

Une photo publiée par Novorama (@novorama) le 26 Août 2016 à 9h11 PDT

 

Rendez- vous, coldwave à la française

On les suit depuis leurs débuts alors on était content de les voir sur ce gros festival qu’est Rock En Seine, même si le contexte ne les servait pas vraiment: concert en pleine soirée sous une tente brûlante, suintante, un peu par leur faute tant leurs rythmes incitent à la danse pagane. A revoir dans une cave au frais à minuit !

 

La Muerte au Dancing

On aurait aimé y passer plus souvent mais par manque de temps, nous n’aurons pas eu l’occasion d’apprendre les bases du voguing au dancing… Bien dommage. On aura tout de même trouvé un petit moment pour aller apprécier le dj set de La Muerte, esquisser quelques pas de danse et jouer du brumisateur sur cet set disco électro détonnant.

 

 

@lamverte is killing the #dancefloor #rockenseine #paris #techno

Une photo publiée par Novorama (@novorama) le 26 Août 2016 à 13h52 PDT

 

 

La Femme est de retour

De nouveaux titres, encore une nouvelle couleur de cheveu pour Marlon qui cultive de plus en plus l’androgynie, un slam express dans la foule sur “Nous étions deux”, une chanson sur les mycoses et une autre sur la rentrée scolaire au message positif. C’est comme une douce régression psychédélique, une jeunesse éternelle, parfois un peu naïve et désabusée dans la forme, mais on les aime bien quand même.

 

Pogo car crash control

Qui aurait cru qu’un jeune groupe francilien inconnu au bataillon puisse faire pogoter le public de rock en seine, en chantant / beuglant en français dans le texte qui plus est. Monstrueux, #FAN

 

Le Spanish Sahara de FOALS

Les Anglais disent chills, goesbumbps, nous ont dit chair de poule. Spanish Sahara reste l’éternel classique de Foals, la balade puissante et nostalgique qu’on ne veut rater sous aucun prétexte, quitte à zapper tout le reste. Les musiciens de Foals connaissent tellement leur affaire, aucune fausse note, un jeu de scène fin mais généreux avec le public. Parfait.

 

Soulwax prend de la place

On attendait depuis longtemps de revoir Soulwax faire surface et nous avons été servis. Déployant une tonne de matos sur scène, l’effet sur le public n’a pas tardé à se faire sentir avec pas moins de 3 batteries, 2 grosses consoles de mix, et un paquet de machines analogiques. La guerre !

 

 

Enfin on passe aux choses sérieuses avec #soulwax

Une vidéo publiée par Novorama (@novorama) le 28 Août 2016 à 13h35 PDT

 

 

Une star internationale au concert de Peaches

Non seulement le concert de la diva de la provocation nous a valu quelques pas de danse fous furieux mais en plus, on a pu y constater de nos yeux ébaillis la présence dans le public de Ramsey Bolton, acteur dans Misfits, Game of Thrones (tu sais le barge qui coupe les organes génitaux) et chanteur à ses heures perdues (et oui, il avait sorti un album folk de toute beauté sous le nom Iwan Rheon en 2012). De quoi perdre un peu le fil du concert (les femmes ici comprendront…) mais en même temps, encrer certaines images dans nos esprits à la réécoute du tube “Dick in the air”.

 

Le DJ set de clôture de festival à l’espace VIP de Rock en Seine

Il y a des afters qu’on ne raterait pour rien au monde en festival et c’est le cas de l’after du dimanche soir à Rock en Seine. Cette année, c’était au tour de notre collectif d’avoir la part belle avec ce dj set de fin de soirée. On garde un souvenir ému de cette foule dense se trémoussant et suant devant les platines. On salue la tentative de chenille. On a encore le sourire aux lèvres en pensant à tous ces bons moments.

 

 

Le vip est avec nous ! #rockenseine #vip #djcrew

Une photo publiée par Novorama (@novorama) le 28 Août 2016 à 17h26 PDT

   

 

Retrouvez nos aventures à Rock en Seine sur notre compte instagram: https://www.instagram.com/novorama/


Remerciement à Louis Favre et toute l’équipe de Rock en Seine.