Les Trans musicales et les Bars en Trans ont livré encore cette année une bonne dose de chaleur musicale dans un automne qui a très mal commencé. Si cette année est un peu particulière en France avec les derniers évènements tragiques du 13 novembre, le public n’a pas déserté ces 2 festivals ! C’était pourtant un grand test pour les rennais, ces 2 festivals représentent un maillon indispensable dans la culture bretonne et disons le complètement vital à cette période de l’année ! Si la soirée du vendredi n’a pas fait totalement le plein, la soif de découverte des festivaliers est là bien présente, presque intacte … On vous recommandait 10 groupes avant les Trans Musicales, on en a trouvé d’autres dans cette magnifique fournaise que représente ces 2 festivals.

La première belle surprise nous vient des Bars en trans avec angel, un echappé des Bewitched Hands qui su transposé avec sa musique onirique toute sa peur et ses joies dans un costume d’ange et démons. L’artiste touche à tout s’est bricolé des ailes qui s'allume en fonction du degré du morceau ! Ange ou démon, le bien ou le mal, Angel est un artiste à suivre c’est sûr !

EinleitEinleit

Dans les autres groupes des Bars en Trans il fallait compter sur les prestations de Maestro ou Einleit deux groupes qu’on suit depuis leurs débuts et il faut dire leurs passages à Rennes restera pour longtemps !

JacquesJacques

Le premier artiste dont on connaissait la portée disons artistique, philosphique et même virale c'est Jacques ! L''artiste a bien su créer le buzz autour de son personnage. C’est plutôt bien mérité si on peut regretter de ne pas voir tout ce que l’artiste bricole sur sa table, trop basse pour le grand hall 9 des Trans Musicales. Jacques nous a bien emmener dans son délire. réussi.

Mawimbi

Mawimbi Le collectif électro le plus afro du moment livrait aux Trans Musicales, un peu plus de 20 minutes de live seulement ... Le reste de la performance était du djing, l’art dans lequel Mawimbi est le meilleur il faut le dire !

LenParrotLenParrot LenParrot, le chanteur de Rhum for Pauline a une des plus belles voix de la pop “made in france”! Accompagné seulement d’un autre musicien aux machines il a su tenir en haleine, l’étage de la salle du liberté … Pas un mot dans la salle pendant sa prestation et surtout à 17h … ok il y en avait qui dormait (ceux qui s’était certainement mis une belle caisse la veille)

FranceFrance On ne pouvait pas ne pas mettre un petit mot sur France. Oui comme notre pays, facile à retenir comme leur musique progressive qui tient avant tout à la vielle à roue de Yann Gourdon (lié au collectif La Nòvia). Alors non tout le monde n’est pas rentré dans leur musique, il fallait ouvrir un peu plus ses oreilles au bourdonnement répétitif que leur musique active dans notre cerveau. Oui donc un peu de Transe aux Trans, ça ne fait jamais de mal !


TotorroTotorro Si le post rock n’a jamais vraiment été à la mode, et tant mieux d’une certaine façon le groupe Totorro présentait aux Trans Musicales un concert un peu particulier avec en featuring exceptionnel, Clément Lemennicier (trompettiste de Bumpkin Island), Florian Renault (batteur de Wank For Peace) et Emile Sornin (le leader de Forever Pavot). Si on avait déjà été emballé par leur prestation live “only guitares”, cette formule un peu spéciale était beau moment en apesanteur, pour dévorer ensuite des concerts disons plus 'minimalistes' !

Galerie Photos des Trans Musicales

{unitegallery Les_Trans_Musicales_2015}

Galerie Photos des Bars En Trans

{unitegallery Les_Bars_en_Trans_2015}