Calypso

En étant à l'affiche de notre Indie Bands Compilation 2014, il était naturel pour nous d'inviter Calypso à venir s'exprimer en live lors de l'une de nos soirées.
Sirènes, pop glacée et/ou sucrée, surf musique, mélange d'électronique et d'analogique sorties des 80's seront donc au programme du 6 juin prochain !
Mais avant ça on vous laisse en apprendre un peu plus sur ce groupe avec notre traditionnel questionnaire :

Calypso c'est...
Alexis : Un laboratoire où rien est impossible à tenter.
Boris : Un projet musical audacieux.
ThIBault : Une nymphe grecque.
Marie Sophie : Une sirène sur un rocher, qui appelle les voyageurs et les invite à sauter du bateau, à fermer les yeux et à s'enfoncer doucement dans l'eau fraîche.
Liza : Une musique envoûtante.

Mon rôle dans Calypso c'est...
Alexis : Fossoyeur des sons et des mélodies rétro, au service de la modernité (rétro) dans les années 80/90.
Boris : Le pilier un peu technique pour les machines (boîtes à rythmes, synthétiseurs, séquenceurs).
ThIBault : Percussions à clavier.
Marie Sophie : Sirène numéro deux, blonde, aiguë et sifflante.
Liza : Sirène n°1, brune et grave.

Ce que j'ai apporté dans Calypso...
Alexis : Les mélodies du vieux monde, celui d'après-guerre, des fantasmes exotiques, de l'innocence surf et pop des 60's.
Boris : Un peu de Club Passion (surtout au niveau des instruments), mon autre projet musical signé chez XVIII Rds.
ThIBault : Le côté exotique et jazzy du vibraphone.
Marie Sophie : Une deuxième voix pour renforcer l'harmonie et la suavité des chants.
Liza : À l'origine, la mélodie.

La célébrité que j'aimerais être c'est...
Alexis : Hemingway (vivant), meilleur aventurier parmis tous, y compris Bob Morane.
Boris : Je ne me suis jamais posé la question. Je passe ?
ThIBault : La moustache de Staline.
Marie Sophie : Je ne souhaite surtout pas être une célébrité !
Liza : Michel Platini pour son humour.

Le premier disque de ma vie que j'ai aimé c'est...
Alexis : Instant geek : j'enregistrais la musique de mes jeux Playstation sur K7... Il y avait des trucs pas mal n'empêche (genre Rayman) !
Sinon le premier vrai disque que j'ai aimé, je crois que c'est le single de Coolio, Gangsta's Paradise.
Boris : Il y en a eu beaucoup, de plein de styles différents... Mais celui qui m'a frappé le plus c'est Apocalypse 91 de Public Enemy.
ThIBault : Rancid and out come the wolves.
Marie Sophie : C'est loin ! Je ne me souviens pas forcément du tout premier, mais je peux citer To bring you my love de PJ Harvey, sorti en 1995, que j'ai beaucoup écouté, pendant des années et aujourd'hui encore.
Liza: Le 45 tours de Deee-lite, Groove is in the heart acheté par erreur en 1990.

Le disque que j'emmènerais sur une île déserte c'est...
Alexis : Sans hésiter EDEN'S ISLAND de Eden Ahbez, parfaitement approprié à l'errance sur une île déserte (désolé Coolio).


Boris : J'imagine qu'il n'y a pas besoin d'un Chris Watson pour frissonner sur une île déserte, tant qu'il y a de la vie...
ThIBault : Un disque ultrason anti-moustiques, je déteste les moustiques…
Marie Sophie : Si l'île est exotique, je pourrais me contenter du chant des oiseaux, du bruit des vagues, de la pluie qui tombe, de l'orage... C'est ce que j'écoute pour me vider la tête.
Liza : Knights in white satin de Giorgio Moroder.

Le dernier disque que j'ai aimé c'est...
Alexis : Le dernier EP de Forever Pavot, Le Passeur d'armes. Super groupe, qui, comme Calypso, cherche à développer une imagerie et un univers fort.


Boris : Le dernier Alexander Robotnick, haha !... Sinon je n'arrive pas à décrocher des dernières sorties de Total Control et TV Colours, je dois avoir quelques années de retard...
ThIBault : Pareil qu’Alexis, le dernier EP de Forever Pavot.
Marie Sophie : Au pif, Goat...!
Liza : Bum de Cheveu : un des meilleurs groupes actuels.

Pour moi la vie de groupe c'est...
Alexis : Des jours et des jours de souffrance et de frustration pour quelques moments magnifiques.
Boris : Ça prend une place majeure dans ma vie, ça m'offre des expériences riches, malgré les petites galères de logistique c'est le pied !
ThIBault : Suivre Liza dans une queue leu leu endiablée à 3 h du mat.
Marie Sophie : Répéter, rire, boire des bières, partager des connaissances, lier des amitiés sincères (avec les autres membres du groupe, pas avec le public, héhé).
Liza : Créer, répéter, jouer tout ça en riant aux blagues de la sirène n°2 !

Ma plus grande qualité c'est...
Alexis : De pouvoir porter des vestes en jean Levi's femme en XS.
Boris : Mes pires défauts.
ThIBault : Perfectionniste.
Marie Sophie : Mon humeur constante.
Liza : La ponctualité.

Mon plus gros défaut c'est...
Alexis : Quand ça me plaît pas, je fais pas (ça peut être aussi une qualité).
Boris : Mes plus grandes qualités.
ThIBault : Perfectionniste (on m’a toujours dit de répondre ça aux entretiens, ha ça n’en n’est pas un ?).
Marie Sophie : De trop ressasser les choses.
Liza: Mes blagues.

La politique pour moi c'est...
Alexis : Ferme les yeux et imagine une horrible pièce de théâtre de boulevard sans fin avec des mauvais acteurs (et Christian Clavier)... Voilà c'est ça !
Boris : Que j'en pense, ça reste personnel.
ThIBault : Je n’y connais pas grand-chose mais on m’a dit que Sarkozy allait sauver la France en 2017 et moi j’y crois à fond !
Marie Sophie : La vraie politique est celle de proximité, à l'échelle d'une association, d'une commune, faite par des gens qui n'ont rien à prouver mais juste envie d'aider.
Liza : Tout.

Le pays ou la ville où j'aimerais vivre...
Alexis : Je pourrais vivre une étérnité à Paris... Il me suffit parfois de m'arrêter dans la rue et d'imaginer la ville à une autre époque, dans un autre temps... C'est une ville à la fois très au présent, mais qui possède une autre dimension palpable à certains moments (pas besoin de drogues, je t'assure).
Boris : Un truc hybride entre Paris, Berlin et Helsinki, mais je crois que ça n'existe pas.
ThIBault : Paris 18e je dois marcher 20 minutes pour y aller depuis mon 10e c’est trop loin…
Marie Sophie : Je pourrais vivre un temps aux États-Unis, en Italie, en Islande... Un peu partout en fait, mais pas dans un coin où l'on souffre de la chaleur !
Liza : Dans un Paris moins cher et sans voiture.

Mon plus grand fantasme dans la vie c'est...
Alexis : De jouer à une soirée Novorama, mais ça n'arrivera jamais, c'est impossible !
Boris : Ne plus devoir enchaîner des boulots merdiques pour gagner ma vie et payer des loyers exorbitants.
ThIBault : Danser avec des lézards !
Marie Sophie : Être biologiste, obsédée par une petite bestiole impossible à repérer, qu'il faudrait pister aux quatre coins du monde et guetter pendant des heures.
Liza: Vivre d'amour, d'eau fraîche et de musique.

Le plus grand bonheur de ma vie c'est...
Alexis : Traîner avec Hivus dans Paris le lundi, un privilège que peu de gens connaissent.
Boris : L'amour, l'amitié et la musique. Écouter l'océan au soleil, c'est pas mal non plus.
ThIBault : Mon sixième enfant.
Marie Sophie : La personne qui partage ma salle de bains tous les matins et qui laisse les serviettes en boule avec amour.
Liza : L'amour, l'eau fraîche et la musique.

https://soundcloud.com/c-a-l-y-p-s-o
https://www.facebook.com/calypsofficial