Bloum

Né de l'envie de proposer une oeuvre sonore et visuelle Bloum est avant tout la rencontre entre 4 musiciens et 2 graphites vidéastes.
Et c'est avec bonheur que nous découvrirons en live, lors de notre prochaine novorama party, le résultat de ce dialogue entre le son et l'image.
En attendant on vous laisse découvrir leur dernière production sur Youtube et leurs réponses à notre traditionnel questionnaire ;

Bloum c'est...
Bist : Des gens qui ont envie de se faire kiffer.
Marie : Une machine à laver.
Léopold : Le début d’un rêve.
Max : Une Organisation Non Gouvernementale à but non lucratif, mais un peu quand même ; destinée à apporter du bonheur et des sensations diverses à nous même, ainsi qu'aux autres.
Paul : Une beuverie devenue une histoire d'amour.

Mon rôle dans Bloum c'est...
Bist : Jouer du saxophone. Ceux qui ne connaissent pas le saxophone soprano diront « de la clarinette ». Ca marche aussi.
Marie : L'essorage.
Léopold : Flute traversière, voix, machines.
Max : Guitare, chauffeur, cuisinier, conseiller mode, tailleur de barbe et garde d'enfants.
Paul : D'essayer de jouer du synthétiseur et diverses machines électroniques.

Ce que j'ai apporté dans Bloum...
Bist : Un peu de grain acoustique dans un monde électronique.
Marie : Une petit goutte d'adoucissant.
Léopold : Un soir, deux cordons bleus.
Max : Beaucoup d'amour et pas mal de bières.
Paul : Une sale ambiance quand tout le monde est déjà à cran.

La célébrité que j'aimerais être c'est...
Bist : Jim morisson (rien que ça …)
Marie : Mr Propre.
Léopold : William Wallace, la légende.
Max : Un de ces types, critiques gastronomiques, qui voyagent partout pour manger dans les restaurants les plus absurdes du monde.
Paul : Miles Davis.

Le premier disque de ma vie que j'ai aimé c'est...
Bist : Je ne sais plus si c’était une compilation de reggae avec « reaggae night » de Jimmy Cliff dessus ou le troisième concerto pour piano de Rachmaninov joué par David helfgott. (bizarre comme mix non ?).
Marie : Jacques Dutronc « Les Playboys ».
Léopold : « Veuillez rendre l’âme » de Noir Désir.
Max : J'ai peur que ce soit les 2be3..
Paul : Homework des Daft Punk.

Le disque que j'emmènerais sur une île déserte c'est...
Bist : Joker.
Marie : Daft Punk « Homework »
Léopold : Un bon Bob Marley.
Max : Là, sur le moment : Joshua Redman – Moodswing.
Peut-être 4 des plus grands musiciens actuels, voire de tous les temps.
Paul : Wish You Were Here des Pink Floyd


Le dernier disque que j'ai aimé c'est...
Bist : « in our nature » de José Gonzales. Album très calme mais incroyablement puissant.
Marie : Darkside « Psychic »
Léopold : Darkside (Jaar en duo avec son guitariste : Dave Harrington.)
Max : The Volunteered Slaves – The Day After.
- De l'énergie, de la nuance, du plaisir direct, du moins direct, des références directes à toute une tradition musicale bien précise tout en la modernisant..
Ou Detroit – Horizons.
- Extrêmement admiratif du travail de la guitare. Et bien sûr cette voix...
Paul : In Technicolor de Coma.


Pour moi la vie de groupe c'est...
Bist : S’enfermer, et jouer, jouer, jouer. Jusqu’à ce que mort s’en suive.
Marie : Sympa.
Léopold : Une aventure dingue.
Max : Pas très différent de n'importe quel type de vie en communauté ; Il faut gérer son égo, accepter des concessions, privilégier toujours la sincérité. Tout ça pour accéder à des moments de vie tellement puissants et exceptionnels qu'il faut les avoir vécus pour comprendre.
Paul : Un énorme trip.

Ma plus grande qualité c'est...
Bist : Mon amour pour mon métier. La musique.
Marie : L'envie.
Léopold : D’être super.
Max : En tout cas, pas l'organisation...
Paul : Je suis sympa :)

Mon plus gros défaut c'est...
Bist : D’être un casse couille. A tous points de vue.
Marie : La nervosité.
Léopold : De ne pas être toujours super.
Max : Peut-être une certaine tendance à prendre des bains à des moments impromptus..
Paul : D'être susceptible.

La politique pour moi c'est...
Bist : Un mal nécessaire qui a malheureusement perdu tout rapport avec la philosophie.
Marie : Primordial.
Léopold : Important quand même.(Mais pas du tout dans notre musique)
Max : Dans chaque geste, chaque action.
Paul : Pas à aborder ici.

Le pays ou la ville ou j'aimerais vivre...
Bist : C’est un peu chauvin, mais j’avoue que je pourrai sans problème finir mes jours en France. J’aime les Alpes.
Marie : San Francisco (California, USA).
Léopold : Un village au bord d’une étendue de rivière, montagne et forêts. Prenons l’Ardèche.
Max : Gif sur Yvette ou Pontault Combault.
Paul : Barcelone.

Mon plus grand fantasme dans la vie c'est...
Bist : Ecrire une symphonie qui resterait gravée dans l’histoire. (non mais quel mégalo…)
Marie : Vivre de Bloum.
Léopold : Tout ce que je ne connais pas encore.
Max : Bloum live à Pompéi ou Salle Pleyel / Telecaster custom 62' / Un café avec Thom Yorke (qui aurait appris le français) / Avoir une bibliothèque qui pivote lorque je tire un certain livre pour accéder à une pièce secrète.
Paul : Faire l’Amour à notre guitariste, Max.

Le plus grand bonheur de ma vie c'est...
Bist : Jouer de la musique. Je sais, ça ressemble à un lieu commun pour un musicien. Mais c’est la vérité.
Marie : Une pinte fraîche en terrasse au soleil.
Léopold : Le présent.
Max : Un verre de bon vin rouge, un saucisson de porc noir, un brebis bien affiné, une cheminée, un album adapté et des cigarettes.
Le tout dans un fauteuil au confort qualitativement élevé ou dans un immense bain.
Bien sûr entouré de quelques camarades. (Moins compatible avec le bain.. Quoique..)
Paul : Une très bonne question...

https://www.facebook.com/Projetbloum
https://www.youtube.com/user/MegaBloum
https://soundcloud.com/bloum-1
https://w.bloumlive.fr/