Quand on part sur un festival ... on regarde d'abord la programmation et puis il y a aussi un critère non négligeable c'est biensûr le lieu de l'événement ... quand le festival est dans le sud à Hyères, on a pratiquement l'assurance d'avoir la météo avec nous et le midi 2013 n'a pas derogé à cette règle !

Et il n'y avait pas que le soleil qui était généreux, la première soirée du Midi nous a montré un Peter Hook en pleine forme ! L'ex-bassiste de Joy Division après avoir quitté New Order a monté dernièrement un groupe pour faire essentiellement des reprises de Joy Division.

Je ne vous explique pas à quel point le public a été partagé sur sa prestation ... En effet le bonhomme pouvait donner l'impression d'en faire trop !

Mais si on n'est pas vraiment fan des défenseurs du cover band à Novorama, le concert de Peter Hook restait quand même reussi si on s'enlevait de la tête de ne pas comparer en permanence le jeu de scène de Ian Curtis avec celui de Peter, car le chant du bassiste était loin d'être ridicule à côté du chanteur original !


Mais avant Peter Hook, le groupe qu'il ne fallait pas rater c'était Splashh ! Belle première révélation du Midi Festival 2013, ce groupe anglais recycle le grunge des années 90 comme pourrait le faire Wavves mais avec une empreinte beaucoup plus psychédélique ! Si le groupe ne semble pas très à l'aise sur scène ... leur set est bien préparé pour nous garder le coeur léger pour les 2 autres soirées !


Dans le même style l'autre groupe qui a nous clairement mis une baffe, c'est Temples ! On a l'impression de flotter avec ce groupe anglais... Proche du son des Tame Impala, avec le look androgyne en prime, Temples nous reconcierait presque avec les hippies ... On les sent sereins et ce ne sont pas les larsens à répetitions qui les déconcentront !

Le groupe précédent Temples, ce soir là nous a charmé également par sa pop musclé ... Swim Deep nous a démontré qu'il n'était pas un groupe de pop qui répete que le dimanche ! Il semblerait qu'ils sont eux aussi prêts pour retrouver des plus grosses scène comme le font tres régulièrement The Horrors par exemple programmé le vendredi au Midi.


Malgré un jeu de scène, un peu répétitif marqué par un chanteur qui se cache décidément trop derrière ses cheveux nous a prouvé qu'il en avait décidément dans le pantalon avec un rock rèche tout en tension comme on l'aime à Novorama !


Si lui ne revendique pas spécialement en avoir dans le pantalon, Mykki Blanco nous a bien impressionné par sa prestation agitée ... Ce rappeur décomplexé portant ce soir-là des bas sur scène est aussi une vrai bête de scène, le mec ne reste jamais en place et va s'aventurer en sautant dans le public encore un peu froid, à réfléchir aux textes de King Krule, qui nous aura enfin de compte plus impressionné avec Mount Kimbie qu'avec son groupe !

La prestation du duo anglais aura été l'un des plus beaux moments du festival avec leur electro qui courent autant sur les routes du post-dubstep que du post-rock ... Un groupe avant-gardiste comme on aimerait en voir plus souvent, troquant assez aisément leurs machines pour d'autres instruments !


Les déceptions il y en avait forcément, ... tout d'abord la première était de rater le groupe Los Porcos, la nouvelle formation "festive"  (nous a t-ont dit ) de certains membres de Wu Lyf ou la panne technique sur le set d'un Pépé Bradock manifestement tres fatigué à la plage de l'Almanarre ou de Prosumer qui aurait mieux fait de laisser ses platines plus tôt à Henrik Schwarz qui a reussi lui à faire lever toutes les mains du public de la plage ... Enorme moment !

On a encore gardé de belles images de cette édition 2013, on a déjà hâte d'être à l'année prochaine !

textes et images : Antoine et Thomas