Biberonné à l'électro et au hip-hop, Superpoze est un beatmaker à suivre et qui commence dèjà à bien tourner. 
Il sera d'ailleurs à l'affiche samedi 20 juillet du festival fnac live 2013

Une bonne excuse pour nous, pour le passer à la moulinette de notre questionnaire sauce "Qui es- tu ?" :

 

- QUESTIONNAIRE MUSIQUE ­­-
 
Quels sont les disques que tu écoutes en ce moment ?
Les derniers albums de Mount Kimbie, Kendrick Lamar, James Blake et Tyler the Creator.
 
Si tu devais emporter 3 disques sur une île déserte ?
Un album de Bonobo, peut­être Black Sands. Je prendrai The Eminem Show aussi. Et puis Good Arrows de Tunng. Ou alors plutôt Declaration of Dependance de Kings of Convenience. Non, je mettrai le disque avec un autre dans un boîtier, comme ça on pourra penser que j’en ai pris que 3. Mais j’aurais ces 4 là.
 
Ton premier concert (en tant que public) ?
Herbie Hancock quand j’étais un petit enfant.
 
Quels sont les concerts qui t’ont le plus marqué au cours de ta vie ?
Dorian Concept dans un parking, TNGHT dans un grand hall, récemment Mount Kimbie au Nouveau Casino, c’était vraiment cool.
Mais en musique électronique, c’est vraiment Dorian Concept qui nous a traumatisé avec mes potes. A partir de là on a vécu que pour cette musique là.
 
Si tu devais faire une reprise ?
Je reprendrai le thème du morceau “Beyonce” de Baron Rétif et Concepcion Perez. Il est trop bien.
­­
 
- QUESTIONNAIRE DE PROUST ­­-
 
Le principal trait de mon caractère ?
D’en avoir plusieurs, ça compte ?
 
Mon principal défaut ?
Il vaut mieux demander à mon entourage.
 
Mon occupation préférée ?
Faire de la musique.
 
Mon rêve de bonheur ?
Faire de la musique.
 
Quel serait mon plus grand malheur ?
Ne plus faire de musique.
 
Ce que je voudrais être ?
Ce que je suis depuis toujours, moi ­même.
 
Le pays où je désirerais vivre ?
J’aimerais bien vivre à Londres, Bruxelles, Berlin, Los Angeles et puis ensuite aller en Islande.
 
Mes héros favoris dans la fiction ?
Eric Cartman (South Park) qui est le meilleur personnage de l’histoire de l’animation, V (V pour Vendetta), Roger l’extra­terrestre (American Dad) et Patrick Bateman (American Psycho) qui est le pire des humains sur terre. Il est fascinant.
 
Mes compositeurs préférés ?
Flying Lotus, Philip Glass, fLako, et j’ai récemment découvert le travail de Luc Ferrari que je trouve passionant.
 
Mes héros dans la vie réelle ?
En ce moment c’est Slugabed pour son clip Boombok que je trouve réellement héroïque.
 
Ce que je déteste par­dessus tout ?
Le gras des lardons, et me réveiller trop tard.
 
Le don de la nature que je voudrais avoir ?
L’oreille absolue, ça doit être assez pratique.
 
Comment j'aimerais mourir ?
J’aimerais pas.
 
État présent de mon esprit ?
YO DEETTTTROOOIIIIIIIITTT !! (j’écoute Eminem)
 
Ma devise ?
Je n’ai pas de devise particulière, mais une petite philosophie de vie. Je suis assez convaincu du fait que le langage parlé est très réducteur, et qu’il convient d’utiliser d’autre manière de penser et de s’exprimer. La pensée et l’expression artistique, par le biais d’images (animées ou non) et/ou de sons, est une alternative que je préconise. Dans mon cas, la musique principalement instrumentale, est un mode d’expression. Et quand des oeuvres nous touchent, il est parfois bon de ne pas essayer de mettre de mots dessus. Mettre des mots sur toutes les émotions procurées par l’art, c’est le tuer et lui enlever ce petit plus qui en fait un mode d’expression à part entière.