On y va depuis 2007 ! Chaque année pour nous les rencontres des Trans Musicales , c’est ce gros rayon de soleil au milieu d’un automne grisonnant. A rennes c’est devenu une institution, le passage obligé pour tous les jeunes groupes de l’ouest qui veulent devenir grand ! Il est aussi un accélérateur à tendance pour les festivals de l’année suivante. Ils sont nombreux les artistes qui ont bénéficié de ce tremplin comme Metronomy, Gablé, Dan Deacon, Crocodiles, Manatee, Wu Lyf, The Bewitched Hands, Ebony Bones, Simian Mobile Disco…

Pour y voir un plus clair dans cette nouvelle édition qui se déroulera du 5 au 9 Décembre 2012, on peut noter que les Transmusicales ont programmé encore quelques têtes d’affiches électro pour enflammer le hall 9 avec par exemple, Vitalic et Blackstrobe ou des artistes plus confidentiels qui ne devraient pas le rester très longtemps comme les français de Spitzer ou l’une des dernières sensations du label Warp : TNGHT. Rachid Taha viendra présenter son Zoom Project. Et si on aime la pop ambiguë, il ne faudra pas rater Petite noir, Phoebe Jean and the Airforce ou encore les très attendus O. Children. Dans les petits nouveaux qui font sensation, Superpoze devrait tenir le haut du panier avec une très belle brochette d’artistes locaux comme O. Safari ou Gomina.

Pas facile de faire son choix dans cette programmation qualitative et variée … s’il fallait retenir 5 noms, 5 groupes français qu’on connaît pour les avoir vu évoluer sur scène on tout simplement invité dans notre émission ou dans notre résidence à l’international. On pourrait retenir par exemple, Sarah W Papsun, Goldwave, Melody's Echo Chamber, Crane Angels et Mermonte.

 

Sarah W Papsun
Ce groupe parisien qui fait beaucoup penser aux Foals, c’est d’abord une machine à danser, élaborant leur rock avec une énergie folle ! Sur scène les Sarah Papsun enchainement leurs morceaux sans s’arrêter ! On imagine que c’est pour ça que Jean Louis Brossard a décidé de les programmer tard vendredi soir dans la plus grande salle des Transmusicales. On imagine bien aussi le couronnement de ce groupe qui va enfin pouvoir dévoiler toute sa puissance musicale au grand jour devant plusieurs milliers de personne !

Goldwave
Comment ne pas passer à coté de ces normands qu’on avait programmés en juillet dernier  à l’international pour l’une de nos soirées. Il y a un côté brut et sombre qui nous plait dans leur musique. Un rock tout en tension qui  ravive quelques fois les sonorités de the Horrors. Sur scène, Goldwave n’est pas là pour plaisanter et on imagine bien qu’ils compteront de nouveaux fans après leur prestation aux Trans.

Melody's Echo Chamber
On l’avait découverte avec son projet My Bee’s Garden et on avait été tout de suite émerveillé par la voix de Melody Brochet. C’est d’ailleurs pour ça qu’on l’avait invité à venir jouer un morceau avec son groupe dans notre émission de radio (en session ici). Elle a tout pour faire frissonner et on est d’ailleurs heureux qu’elle ait trouvé en Kevin Parker (Tame Impala) un nouveau complice pour faire évoluer sa pop majestueuse.

Crane Angels
On  est content de voir cette joyeuse famille rayonner sur les Transmusicales avec leur collectif Iceberg qu’on retrouvera en résidence tous les soirs du festival à l’aire libre. Crane Angels c’est une histoire de potes qui a pris une belle tournure musicale. On s’envole aisément avec leurs chants, l’authenticité de leur musique nous fait dire qu’on a plutôt intérêt à faire une farandole que la guerre. Un bon retour aux racines qui nous donne le sourire et aussi il faut le dire l’envie de chanter !

Mermonte
C’est de la musique qui prend directement aux tripes par la richesse de ses arrangements. C’est un orchestre comme on les aime ! Une bande de 10 musiciens rennais qui aurait tout dévalisé dans ce qui s’est fait en post rock ces dernières années pour en sortir un cocktail détonnant qui commence folk pour s’envoler dans une pop orchestré et très souvent instrumental. Tout le monde parle de ce nouveau bijou musical pourquoi pas nous !

+ d'infos: www.lestrans.com