Cela fait dix ans que Suuns nous propose des morceaux minutieusement composés où les guitares se frottent à l’électronique, créant des plaques tectoniques en mouvement aux accents industriels. Leur compositions, adoucies par les mantras annonés par leur chanteur Ben Schemie semblent toujours s’arrêter juste avant le point de rupture, ou juste avant la combustion, là où d’étranges vapeurs previennet d’un danger imminent.

Depuis leur premier album Zeroes QC de 2010, le groupe s’est enfoncé toujours plus loin dans les ténèbres tout en rétrécissant la focale.

Le morceau “Look No Further” par exemple, qui commence et se termine par des bruits de cloches par effet d'épanadiplose narrative, est mu par un kick de batterie oppressant, mais aussi rond que sinistre par un effet de court glissando tonal. “X-Alt”monte davantage dans les bpm avec un saxophone un peu fou en interlude  et la voix de Ben Schemie filtrée par les effets. Il est suivi par le morceau “Watch you Watch me” sur lequel s’ébattent de nombreux synthés et guitares sur un rythme effrénés et dans une tension toujours palpable.

Mais ensuite Suuns s’accorde davantage de licence et de liberté en adoptant une posture plus détendue sur le morceau “Baseline” à la rythmique pourtant Krautrock mais au chant plus apaisé qu’à son habitude et aux sonorités invitant moins au malaise qu’à l’accoutumée.

Cette liberté se ressent également sur des morceaux comme “Peace and Love” qui pourrait apparaître comme une version un peu déprimée d’un titre du groupe Caribou et “Make It Real” ou le chant apparaît encore une fois moins en tension que d’habitude.

On expérimente alors aussi avec des cuivres, avec de nouvelles couleurs sonores et des éléments de musique pop passés à la moulinette Suuns, car on les reconnaît pourtant toujours malgré la nouveauté.

En procédant ainsi, les canadiens réussissent leur pari de nous surprendre mais on regrettera cependant parfois un manque d’inspiration certain et quelques signes indiquant un épuisement de leurs idées. Une source tarie à laquelle ils tentent de pallier par voie d’expérimentation certes, mais cela ne fait pas tout le temps mouche sur Felt où l’ennui pointe parfois le bout de son nez. Espérons donc que ces sessions d’expérimentation leur permettront de se rassembler au prochain essai.

https://www.suuns.net/