1000-Chevaux-Vapeur-by-Lilo

A l'affiche de notre compilation 2017, il avait aussi participé à la release party !

1000 Chevaux Vapeur est un de nos coups de coeur de cette année et si l'on a un conseil à vous donner, c'est d'aller le voir en concert, sa générosité y est vraiment communicatrice !

Et ça tombe bien car vous pourrez le voir le 10 juin 2017 au festival Paroles et Musiques à St. Étienne, ou encore les 2 et 3 juin au FIMU à Belfort.

Mais avant ça et en première voici une live session capturé par Shoot !t, d'un tout nouveau titre, "Dream #1".
1000 Chevaux Vapeur  explique d'ailleurs ici cette nouvelle création : "Dream #1 est un morceau qui parle d’un rêve récurrent que je fais ces temps-ci, où je suis enfermé dans une ville toute jaune, vaporeuse et où gronde une révolte des classes moyennes. Je pense que c’est la paranoïa de cette année d’élection présidentielle qui crée ça. À la fin, tout fond et je ne parviens pas à me sortir de la ville. La prod est construite pour suivre ce rêve, dans sa brutalité et sa bizarrerie."

https://fr-fr.facebook.com/1000ChevauxVapeur/

hoghog_2017.jpg

Le suspense était devenu insoutenable après la 3ème édition du Heart Of Glass, Heart Of Gold ou du HogHog pour les intimes. Le festival nous avait laissé entendre que ça pourrait être la dernière édition. Et bien nous voilà rassuré, Le Hog Hog fera encore raisonné les bungalows du camping de Saint-Amans-des-Côts dans l’Aveyron. Un emplacement inédit qu’on avait pu découvrir l’année dernière au bord d’un lac avec une gigantesque piscine et des toboggans. Parfait pour oublier les festivals bondés et boueux qu’on peut avoir l’été dans l’ouest de la France par exemple.

Le concept du festival n’a donc pas changé cet été à un détail près c’est qu’il est désormais possible de prendre une place dans un bungalow sans avoir à le louer entièrement. Si le festival se déroule sur un terrain de camping, il n’est pas parrainé par Quechua. C’est un camping multi étoilé et les tentes ne sont pas acceptées sur le site. Par contre tu peux ramener ta pizza ou ton bretzel gonflable sans problèmes. On a essayé l’année dernière et on dira même qu’il y a une sorte de compétition à celui qui ramènera l’objet gonflable le plus ridicule dans la piscine du festival.

Voilà qu’on a écrit 2 paragraphes sur le festival sans parler de la programmation et c’est bien pourtant ce qui nous intéresse ici. Le Hog Hog a encore mis les petits plats dans les grands pour afficher encore une fois une programmation à la fois exigeante et décadente. Il y aura du bruit qui fait plaisir avec K-X-P du post punk arrosée avec Poni Hoax, de l’electro pop festive avec les islandais et doux dingues de FM Belfast. De la transe orientale et percussive avec Islam Chipsy. De la pop pour rêver avec Molly Burch et Beach Fossils sans oublier le chouchou Petit Fantôme.

La musique électronique sera fièrement représentée également avec le duo lyonnais The Pilotwings pour un dj set et un live tout aussi chaleureux au bord de la piscine le dimanche après-midi, Zaltan du label Antinote ou encore Vladimir Ivkovic de Offen Music seront également de la partie.

On vous livre ici la programmation complète par jour :

Vendredi 15 septembre
Live : K-X-P, PONI HOAX, AGAR AGAR, BEACH FOSSILS, PETIT FANTOME
Club : PILOTWINGS (Live), ZOZO

Samedi 16 septembre
Live : ISLAM CHIPSY, FM BELFAST, B BOYS, H-BURNS, MOLLY BURCH, CORRIDOR, THE BUTTERTONES
Club : VLADIMIR IVKOVIC, ZALTAN

Dimanche 17 septembre
Piscine : PILOTWINGS DJ-Set, YONATAN GAT

almeeva2.jpg

Il est sur notre compilation 2017 et on l’avait invité au Pop up du label en mars dernier, Almeeva est pour nous l’un des artistes électro français à suivre de toute évidence. Son dernier Ep « Unset » qu’il vient de sortir sur Infiné nous le démontre encore.

Véritable touche à tout, Gregory Hoepffner est un multi-instrumentiste et vidéaste aux multiples projets et collaborations, notamment dans plusieurs formations rock et hardcore. Avec son projet Almeeva, il dévoile plutôt sa sensibilité pour la pop et l’electronique planante avec tout ce qu’il faut quand même pour osciller la tête.

Il nous livre aujourd’hui en exclusivité son nouveau clip qu’il a réalisé lui-même. A noter ! Almeeva sera en concert le 24 mai aux Nuits Sonores à Lyon et le 2 Juin au Point Ephémère.

On vous en avait déjà parlé dans notre émission de radio mais on vous le présente ici également ici avec des mots tout aussi chouettes. Le Macki Music Festival revient pour une 4ème édition. Cet évènement à taille humaine monté par 2 collectifs / labels, La Mamie’s et Cracki s’installe de nouveau à Carrières sur Seine près Paris et à la machine du Moulin Rouge du 30 juin au 2 juillet avec cette année, la célébration notamment des 20 ans de Rush Hour, pas la série ou le film hein, le label hollandais qui vient ici confirmer quelques beaux noms sur cette affiche alléchante. On retrouvera le japonais Soichi Terada, le hollandais San Proper ou encore le dj set à 4 mains du boss Antal avec Hunee sans oublier Margie.

La House et plus globalement le groove a une place capitale dans la programmation du Macki Festival, des artistes que vous avez déjà sans doute entendu d’ailleurs dans l’un de nos dj set, le jazzy Folamour, le plus énervé Mézigue du label D.KO records ou le grime féminin signé Nadia Rose.

On retrouve également des artistes signés sur l’un des 2 labels qui organisent le festival. On peut noter le duo réjouissant Kodäma, nouveau coup de cœur de la Mamie’s devenu également un label comme Cracki qui a aussi programmé Renart ou Lucien & The Kimono Orchestra issus de son écurie.

Et on n’a pas laissé la pop ou le post punk sur le trottoir au Macki, Buvette sera également de la partie (interviewé ici en 2016) comme les fougueux Rendez-Vous ! Si vous n’avez rien compris, c’est dommage pour vous mais cette playlist de 5 groupes va vous aider à y voir plus clair !

Born Idiot credit Lucas Martin

Ceux qui scrutent les clips de la homepage de novorama, connaissent déjà les Rennais de Born Idiot, leur dernière vidéo ne maquant pas de chien...

Né d’une volonté de puiser dans les tréfonds de la pop indé, Lucas (chanteur/guitariste, aussi dans le groupe du groupe Betty The Nun) en est le fondateur ainsi que l’auteur-compositeur du groupe. Il trouve au fil de l’année 2015 quatre idiots (Tiago Ribeiro, Louis Kuipers, Clément Le Goff, Camille Parlier) pour le rejoindre. On vous propose d'en apprendre un peu plus sur eux avec cette petite interview :

Ghostwriters 1

 

Un laboratoire de recherche et d’idées fantomatiques mêlant musique, visuels et sentiments. C'est l'envie de ce duo parisien nommé Ghostwriters. Un projet expérimental, imprégné d'influences rock progressives, rétro-synthé, et beats d’origines trip-hop. Avec leur premier EP "Ovni" sorti en octobre 2016 sur leur label WACH! Records, ces deux musiciens lunaires nous ont accroché de suite avec leurs distortions sonores.

 

Ils seront avec nous ce jeudi pour notre soirée ECHO NOVO à l'Alimentation Générale et se sont pliés au jeu de l'ITW !

 

Quels sont les disques que vous écoutez en ce moment ?

William : Le matin: Moderat ( running ) - 
Aprem: New order / Her / M83 / Air / Cléa Vincent
 - Soir : Franz Ferdinand


Christophe : En ce moment, j’écoute du neuf et du vieux, de la pop comme du heavy
Dido - Light for Rent / Niki and The Dove - Everybody’s Heart Is Broken Now / Uppermost - Origins / Foo Fighters - Wasting Light

 

Si vous deviez emporter 3 disques sur une île déserte ?


William : David Bowie - Bob Marley - The Roots

Christophe : Michael Jackson - Bad / Depeche Mode - Violator / Tahiti 80 - Wallpaper For The Soul

 

Votre premier concert (en tant que public) ?

William : Venant du Finistère en Bretagne j’ai été bercé aux Vieilles Charrues avec les plus grands, mais le lieu mythique proche de chez moi à coté de Morlaix, c’est Coatelan Club, qui sont aussi les organisateurs du festival Panoramas, je me souviens de MAD PROFESSOR, particulièrement, de la grosse dub qui te prend bien le corps, c’est aussi l’instrumentiste de Jamiroquai entre autres.

Christophe : Justice, le premier où j’avais 15 ans, j’étais jeune et inconscient. Scorpions, c’était mon premier concert de vrai groupe international, c’était vraiment de la grosse frappe.

 

Quels sont les concerts qui vous ont le plus marqué au cours de votre vie ?

William : Justice au festival des Vieilles Charrues première révélation de gosse, Bloody Beetroots au festival Panoramas à Morlaix, Nicolas Jarre au festival Sonar off de Barcelone en haut d’une colline avec coucher de soleil tu vois le topo... et plus récent Howling au Badaboom que je juge aussi sur la scénographie et la prestation visuelle et Moderat, grosse claque visuelle et sonore en 2016.

Christophe : Django Django est un groupe qui m’a mis une claque sur la scène du Field Day Festival à Londres en 2015.

 

Si vous deviez faire une reprise ?


William : On a tellement aimé la dernière série Strangers Things qu’on en a fait une reprise, c’est un univers visuel qui également nous correspond, on vous laisse écouter :

 

Christophe : Maniac de Michael Sembello

 

Le principal trait de votre caractère ?


William : Nous sommes tous les deux un peu lunaire, la tête dans les nuages, mais je pense que ambitieux ça nous correspond bien aussi car nous sommes également 2 anciens sportifs de haut niveau, tennis et football.

Christophe : William a déjà tout dit, on est tous les deux très cérébraux, ces traits de personnalité cela nous a rapproché aussi. Dans ma vie, je suis assez exigeant avec moi sur le plan professionnel et activités personnelles.

 

Votre principal défaut ?


William : Une certaine timidité que je cache parfois avec l’alcool.


Christophe : Trop sympa, parce que je veux tout bien faire correctement. Résultat, les gens en profitent mais j’y travaille activement pour y remédier.

 

Votre occupation préférée ?


William : La création graphique, visuelle, vidéo et boire des coup, normal.

Christophe : Faire de la musique, découvrir, rêver, réfléchir, travailler sur des problématiques qui me passionnent et faire des soirées à refaire le monde en appart avec les copains.

 

Votre rêve de bonheur ?


William : Je pense que j’en suis clairement pas loin actuellement, avec notre petit groupe qui fonctionne doucement mais sûrement, le petit label est aussi en place avec Opera nos potes, j’ai aussi un taff à coté qui me fait bander dans la vidéo et l’amour, la famille, même s’il faut toujours travailler pour atteindre toujours un peu mieux et se mettre des objectifs et projets à atteindre, je me trouve pas mal actuellement.

Christophe : Arriver à concrétiser un projet qui me tient à coeur, ce groupe et ce label en font également partie. Tant que j’arrive à allier cette activité avec ma vie de famille, sociale et amoureuse, ça me va..

 

Quel serait votre plus grand malheur ?


William : Devenir paraplégique, pouvoir penser sans bouger, oui ça ça doit pas être facile. Je cultive le DO IT YOURSELF.


Christophe : Vivre dans une société qui s’oublie humainement parlant, et j’ai bien peur que cela ne s’arrange pas avec le temps..

 

Ce que vous voudriez être ?


William : Un ours blanc, pour venir péter la gueule à certaines personnes qui ne prennent pas soin de cette si belle terre.

Christophe : Un aigle impérial

 

Le pays où vous désireriez vivre ?


William : La France, même si avec les élections cette année c’est un peu le agité, c’est vraiment l’endroit où je trouve qu'il fait bon vivre, ou du moins là où mange le mieux (oui j’aime manger). Après chaque voyage que j’ai pu faire et seulement après une semaine, la France me manquait toujours. L’Angleterre sinon mais avec une épicerie fine française pas loin.


Christophe : L’Angleterre, pour y avoir déjà vécu, je maintiens. Définitivement.

 

Vos héros favoris dans la fiction ?


William : Tortue Ninjas, Petit Prince, Falkor dans l’histoire sans fin.

Christophe : Raoul Duke, Pocahontas

 

Vos compositeurs préférés ?

William : Thom York, Sebastien Tellier

Christophe : Dave Grohl, Kanye West

 

Vos héros dans la vie réelle ?


William : Edouard Baer, Pierre-Emmanuel Barré

Christophe : J’en ai pas vraiment.

 

Ce que vous détestez par dessus tout ?


William : La pollution à Paris et les gens qui parlent de trop (politique). En bref la pollution politique.


Christophe : Les Monsieur Je Sais Tout qui ont un avis sur tout. Surtout sur ce qu’ils ne connaissent pas.

 

Le don de la nature que vous voudriez avoir ?

William: I believe I can fly


Christophe : Lire à travers

 

Comment vous aimeriez mourir ?

William :En voyage sur la lune

Christophe : Au milieu d’un grand désert, près d’un oasis en écoutant Archive.

 

État présent de votre esprit ?


William : Fatigué de ma semaine vivement « les calins et les bisous » : private

Christophe : On avance et on ne recule pas !

 

Votre devise ?


William : On change pas une équipe qui gagne S’ils te mordent Mord-les ou bien Allez Taulé !

Christophe : Quand on veut, on peut ! 

Derniers articles

Nouveautés Indie

Nouveautés Électroniques

Podcast de la semaine

Agenda

31 mai 2017
Le Trabendo

02 juin 2017
Point Ephémère


13 juin 2017
Badaboum

17 juin 2017
Olympia

23 juin – 25 juin 2017
Les Mesnuls

23 juin – 24 juin 2017

BOOKING

 

Aller au haut