Capture decran 2017 09 04 a 19.02.15

 

14 ans que le festival Rock en Seine a pris place dans le domaine de Saint Cloud. En arborant cette année une sixième scène, le festival nous a encore donné de quoi marcher et danser: encore plus de groupes à voir, encore plus de concessions aussi. On vous raconte nos temps forts de cette édition.

Mac-Demarco-©Nicolas-Joubard-136A3890.jpg

Route du rock heureuse, route du rock pluvieuse ? … comment vous dire si l’un est vrai, la deuxième a bel et bien annulé sa prestation à cette 27ème édition de la Route du rock … C’était d’ailleurs la seule annulation cette année …Arrêtons de jouer avec les clichés mais si le festival malouin jouie d’une belle réputation chez tous les aficionados du rock indé … Il a dû pâtir ces dernières années des caprices de la météo ou des annulations embarrassantes surtout quand il s’agit d’une tête d’affiche comme Bjork ou pire même quand un groupe “tête d’affiche” demande beaucoup d’argent pour jouer par rapport au monde qu’il peut ramener (cf. The Smashing Pumpkins en 2007).

La Route Du Rock n’est pas vraiment un festival comme les autres, pas assez gros pour aligner des gros noms sur 3 jours et pas assez petit pour proposer une affiche gorgée uniquement de découvertes. En 2016, le festival malouin n’a pas réussi à mobiliser assez de monde pour être rentable et éponger les dettes. Résultat : La Route Du Rock a changé son équation cette année.

Premièrement, le festival a décalé sa nouvelle édition d’une semaine et au lieu de faire pratiquer l’austérité, La route du rock a joué la relance ! Il faut dire qu’en près de 30 ans, elle en a fait jouer des groupes, pas souvent connu à leurs débuts. Placebo en 1997 ou Muse en 2001 par exemple ont joué avant d’être connu du grand public et si ces 2 derniers n’ont plus vraiment leur place aujourd’hui à la Route Du rock, d’autres groupes qui ont déjà joué comme PJ Harvey, Interpol ou DJ Shadow ont été appelés cette année pour garder les fans de la première heure de la Route Du Rock. Et ça a plutôt fonctionné, l’affiche de cette année a attiré 36000 spectateurs sur 4 jours.

Dans la catégorie des réjouissances, il fallait compter dès le premier jour au fort de Saint-Père sur Idles. Bristol peut compter un autre bon groupe dans sa cité … Ils ne font pas du tout du trip-hop mais plutôt du sale comme pourrait dire Lorenzo. Des guitares pas vraiment lisses, plutôt cabossés par un chanteur qui ne tient pas droit plus de 2 secondes devant son micro. L’énergie de ce groupe punk est une sacrée calotte pour décoincer les hésitants du dernier rangs.

goc.jpg

Ghost Of Christmas sort un nouvel EP le 8 septembre et on vous propose aujour'hui d’en écouter un extrait en avant-première. Il s’agit du titre « disaster » que Gaël Blondeau qualifie de morceau qui sent la transpiration … Un morceau qu’on pourrait très bien écouter dans un club crade à 4h du matin selon ses mots !

Gaël Blondeau et Martin Mey sont les 2 membres de Ghost of Christmas et avec leur nouvel EP « connect the dots » qui sort sur le label parisien PSCHENT en co-production avec IN/EX Music, ils affirment leur univers musical entre UK Bass et electronica après avoir déjà sorti un premier disque remarqué sur le label Sounds Like Yeah!. Il est en boucle chez nous !

(crédit photo Valérian marguery)

242 000 personnes en 5 jours, Dour a battu son record de fréquentation cette année ! Il faut dire que le line-up était encore bien musclé cette année. Quelques têtes d’affiches oui mais la programmation de Dour repose avant tout sur des découvertes ou des groupes phares de chaque niche musicale représentée au festival. Il y en a pour tous les goûts et ça reste toujours de bon goût diront certains.

D’ailleurs à Dour, tu ne viens pas pour voir ton groupe fétiche et te casser après la fin de son concert, l’ambiance détendue et les découvertes musicales ont tout pour assouvir ta soif de curiosité ... 

On arrive le jeudi sur le concert de Rendez-Vous, il n’est même pas 15h que l’un des membres du groupe boit déjà du whisky sur scène. Les parisiens toute boite à rythme devant bousculent les premiers festivaliers. On est déjà dans l’ambiance de Dourrreeuh ! Agar Agar qui jouait quelques mètres plus loin sur la scène du labo a également porté haut la main la nouvelle scène parisienne. Sur la scène de la caverne, c’est le combo saharien Doueh accompagné des bruitistes Cheveu qui a retenu notre attention, un projet qui résume bien le métissage de Dour à la fois alternatif, pointu et furieux. cheveu.jpg

home_peacock.jpg

S’il y a bien un rendez-vous qu’il est difficile de rater pour les amoureux des musiques électroniques à Paris, c’est bien The Peacock Society … L’édition estivale qui s’est terminée dimanche 9 juillet au petit matin a vu s’enchainer un line-up de qualité à commencer par l’un des parrains de la musique électronique Carl Craig, grand chapeau sur la tête présentait ici pour la première fois en France, son nouveau projet accompagné du Versus Synthesizer Ensemble.

carlcraig.jpg

Capture decran 2017 06 27 a 15.22.12

 

Des petits festivals estivales, Hello Birds fait partie de ceux que l'on soutient depuis le début. Ces amoureux de la Normandie et tout particulièrement d'Étretat, ont fait d'Hello Birds le rendez-vous des amoureux de la pop, de la bonne bouffe made in Normandie et de la nature. Un week-end qu'on ne saura que vous conseillez fortement car non seulement la vue et la programmation musicale en valent clairement la chandelle, mais en plus c'est tout gratuit ! 

Cette année, place à beaucoup de collectifs tels que le label Profil de Face, Belleville Boogie et QuinzeQuinze qui a particulièrement retenu notre attention avec un concept totalement barré: un projet conçu tous les 15 jours mêlant musique et design dans une ambiance totalement perchée et sans limites. On oublie pas évidemment les lives avec pas mal d'artistes que l'on soutient chez nous tels qu'Adrien Soleiman ou encore You man. Une programmation riche en répertoire francophone avec Lenparrot et Voyov, les échappés du groupe nantais Pégase. 

Derniers articles

Nouveautés Indie

Nouveautés Électroniques

PODCAST

 

Agenda

05 octobre 2017
Point Ephémère

07 octobre 2017
Le Pop up du Label

07 octobre – 08 octobre 2017
L'Alimentation Générale


11 octobre – 14 octobre 2017


14 octobre 2017
Badaboum

14 octobre 2017
Batofar

16 octobre 2017
Olympia

25 novembre – 26 novembre 2017
Le Trianon

BOOKING

 

Aller au haut